04.07.2018, 00:01

L’éditeur Tamedia menace ses salariés en grève

Premium
chargement
Des journalistes romands de Tamedia ont entamé, hier après-midi, une grève prévue jusqu’à ce soir, à minuit.
Par Par Jérôme Cachin, Lausanne

PRESSE Refusant la mort du «Matin» dans sa version imprimée, les journalistes des titres payants de Tamedia ont cessé le travail.

«Le Matin», «Le Matin Dimanche», «24 heures», «La Tribune de Genève»: ces rédactions sont traversées par une grève depuis hier, 16 heures, et jusqu’à ce soir minuit. En revanche, la majorité de la rédaction du quotidien gratuit «20 minutes» a décidé de ne pas s’associer au mouvement. Jeudi dernier,...

À lire aussi...

EnergiesChômage: 14'000 emplois pourraient être créés grâce à l'énergie solaireChômage: 14'000 emplois pourraient être créés grâce à l'énergie solaire

IncendieBâle-Campagne: un feu ravage plusieurs halles industrielles à LaufonBâle-Campagne: un feu ravage plusieurs halles industrielles à Laufon

TechnologieTélécommunications: une plateforme veut engager le dialogue autour de la 5GTélécommunications: une plateforme veut engager le dialogue autour de la 5G

live
En directCoronavirus: les Etats-Unis enregistrent plus de 65'000 nouveaux cas en 24hCoronavirus: les Etats-Unis enregistrent plus de 65'000 nouveaux cas en 24h

Marché du travailFormation: 2021, l’été qui fait peur pour les apprentis romandsFormation: 2021, l’été qui fait peur pour les apprentis romands

Top