23.12.2019, 00:01

L’UDC perd un chef «romandophile»

Premium
chargement
L’UDC perd un chef «romandophile»

Après quatre ans de règne, Albert Rösti annonce son retrait de la présidence du premier parti de Suisse.

C’est le coup de théâtre politique de cette fin d’année. Albert Rösti a pris tout le monde de court en annonçant, hier, dans les colonnes de «SonntagsBlick», son retrait de la présidence de l’UDC au printemps prochain.

Lorsque le conseiller national bernois de 52 ans passera le témoin, en mars, il aura occupé la présidence de l’UDC pendant quatre ans...

À lire aussi...

DIPLOMATIENeutre, la Suisse peut collaborer avec l’OtanNeutre, la Suisse peut collaborer avec l’Otan

FiscalitéLa place financière suisse reste un paradis pour les fraudeursLa place financière suisse reste un paradis pour les fraudeurs

SuisseAffaire Crypto: un dossier perdu par «inadvertance» a été retrouvéAffaire Crypto: un dossier perdu par «inadvertance» a été retrouvé

EtudeComportement: les enfants bilingues gesticulent autrement et se font mieux comprendreComportement: les enfants bilingues gesticulent autrement et se font mieux comprendre

DécisionJustice: pas d'impôt sur le tabac pour les fleurs de cannabisJustice: pas d'impôt sur le tabac pour les fleurs de cannabis

Top