La gauche conserve la majorité au gouvernement bernois

chargement

ELECTIONS BERNOISES L'alliance rose-verte conserve la majorité conquise en 2006 au gouvernement bernois. A l'issue d'un duel très serré, le conseiller d'Etat socialiste Philippe Perrenoud a battu son adversaire UDC Manfred Bühler pour le siège réservé au Jura bernois.

  30.03.2014, 22:18
Philippe Perrenoud a devancé Manfred Bühler.

Le Conseil-exécutif bernois comptera comme jusqu'à présent trois conseillers d'Etat socialistes, un Vert, un PLR, un UDC et une PBD. C'est la victoire obtenue sur le fil grâce à la moyenne géométrique qui a permis au socialiste francophone de Tramelan (BE) de faire pencher la balance en faveur du camp rose-vert.

Moyenne géométrique

Le candidat UDC Manfred Bühler a obtenu près de 8'500 voix de plus que Philippe Perrenoud, mais n'a pas été élu en raison de la moyenne géométrique. Ce procédé propre au système électoral du canton de Berne accorde davantage de poids aux suffrages récoltés dans le Jura bernois que dans la partie germanophone.

Dans le Jura bernois, le socialiste obtient quelque 1'000 voix de plus que son adversaire UDC en lice pour le siège réservé au Jura bernois par la constitution. C'est la première fois que cet artifice est utilisé pour une élection au gouvernement.

Cette procédure, introduite en 1995 par la droite, permet d'éviter que ce ministre représentant le Jura bernois ne soit élu par les électeurs alémaniques au mépris de la région francophone, comme ce fut le cas en 1986.

La PLR Geneviève Aubry avait alors été battue par un inconnu de la Liste Libre alors qu'elle avait obtenu plus du double de voix dans le Jura bernois.

Gains pour le PS et l'UDC au Conseil du Jura bernois

L'UDC reste la principale force politique du Jura bernois. Elle a enregistré dimanche le gain d'un siège au Grand Conseil bernois, au détriment du PLR, qui ne dispose plus que d'un seul siège.

Les citoyens du Jura bernois ont également désigné dimanche les 24 membres du Conseil du Jura bernois, sorte de parlement chargé de défendre les intérêts de la population francophone. 

Le Conseil du Jura bernois (CJB), qui dispose de compétences décisionnelles en matière culturelle et de distribution de certaines subventions, compte désormais 8 élus UDC (+1), 6 socialistes (+2), 4 élus du Parti socialiste autonome (-), 3 élus PLR, 1 Vert (-1), 1 PDC (-) et 1 élu du Parti évangélique (-). Le PBD et l'Alliance jurassienne perdent chacun leur unique représentant.

Le CJB compte comme par le passé une majorité d'élus antiséparatistes. Après le vote du 24 novembre 2013 sur la Question jurassienne, cette distinction a perdu de sa pertinence.

La constitution cantonale garanti 12 sièges à la députation du Jura bernois au Grand Conseil. L'UDC compte désormais 4 sièges (+1), le Parti socialiste autonome (PSA) de Maxime Zuber 3 (-), le Parti socialiste 2 (-2), les Verts 1 (-), le PLR 1 (-1) et le Parti évangélique 1 (-).

L'UDC a recueilli 26,8% des suffrages, suivie par le PS avec 13,4% et par le PSA avec 13,15%. L'UDC pourrait ainsi avoir récolté les fruits de son engagement très marqué en faveur du maintien du Jura bernois au sein du canton de Berne lors de la votation du 24 novembre 2013. 

La participation a atteint 33%.

Nette défaite du Parti bourgeois-démocratique au Grand Conseil

Alors que le gouvernement bernois conserve sa majorité de gauche, le Grand Conseil reste solidement ancré à droite. Le grand perdant des élections cantonales de dimanche est le Parti bourgeois démocratique (PBD), qui perd 11 de ses 25 sièges.

La déroute du PBD est d'autant plus surprenante que sa conseillère d'Etat Beatrice Simon a terminé en tête dans la course au gouvernement. Le président du PBD bernois Heinz Siegenthaler ne s'expliquait pas pareil revers.

Dans le camp des vainqueurs figure comme il y a quatre ans l'UDC, qui gagne 5 sièges et les Vert'libéraux qui en gagnent eux 7. Les libéraux-radicaux ont pu enrayer leur recul et maintenir leurs 17 sièges, eux qui en avaient perdu 9 en 2010.

A gauche, le Parti socialiste enregistre une perte de 2 sièges alors que les Verts campent sur leurs positions. Le Parti évangélique a lui gagné 2 sièges et l'UDF 1. Le Parti socialiste autonome du Jura bernois conserve ses 3 élus. Le PDC est lui éjecté du parlement avec la perte de son unique siège.

Le Grand Conseil totalisera pour la prochaine législature 49 élus UDC (+5), 33 socialistes (-2), 17 PLR (-), 15 Verts, 14 PDB (-11), 12 PEV, 11 Vert'libéraux, 5 UDF (-), 3 PSA et 1 divers.

Un candidat au gouvernement bernois appréhendé

Un candidat à l'élection au gouvernement bernois a été arrêté dimanche par la police devant l'Hôtel de Ville où se déroulait la proclamation des résultats. Le candidat sans-parti Bruno Moser a déposé des flyers par terre puis a refusé de s'identifier.

Comme cette personne n'a pas pu être contrôlée sur place, elle a été emmenée dans un poste de police.

Ce candidat, qui a terminé à la 11e place, devra répondre d'opposition aux actes de l'autorité. Une amende pour «littering» lui sera également infligée, a indiqué la police, qui a précisé que Bruno Moser avait été relâché.


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

santé publiqueVers une levée de l’interdiction du cannabisVers une levée de l’interdiction du cannabis

live
En directCoronavirus: le Covid long, une réalité pour de nombreux patientsCoronavirus: le Covid long, une réalité pour de nombreux patients

«Excessifs»Assurance maladie: les hôpitaux surfacturent des prestations aux complémentairesAssurance maladie: les hôpitaux surfacturent des prestations aux complémentaires

EnvironnementClimat: les glaciers suisses continuent de fondre malgré une météo favorableClimat: les glaciers suisses continuent de fondre malgré une météo favorable

Les glaciers suisses continuent de fondre

L’hiver a été bien enneigé et la fraîcheur n’a pas manqué cet été. Cette météo n’a néanmoins pas suffi pas à ralentir...

  19.10.2021 12:31

TourismeLe certificat Covid ne sera pas obligatoire dans les remontées mécaniquesLe certificat Covid ne sera pas obligatoire dans les remontées mécaniques

Top