03.05.2018, 00:01
Lecture: 6min

La pilule plus dure à avaler

Premium
chargement
En 50 ans, les revendications féministes sont passées de la lutte pour le droit d’accéder à la pilule à celle pour le droit de s’en passer.
Par christine wuillemin

CONTRACEPTION Symbole de la libération sexuelle des femmes de Mai 68, la pilule est aujourd’hui décriée par les féministes.

Aline Schwender et sa grand-mère Marie se retrouvent souvent dans «leur» café lausannois pour «pipeletter». Au centre des discussions: le choix de la jeune femme de 25 ans d’arrêter la pilule contraceptive: «Je souffrais de migraines, à vomir. J’ai lu que ça pouvait venir de la pilule que je prenais depuis 9 ans. Je l’ai donc arrêtée. Et plus rien.» La jeune femme ne reprendra plus d’hormones. Impensable pour sa grand-mère qui a fait partie des...

À lire aussi...

live
pandémieCoronavirus: toutes les nouvelles du jeudi 21 janvierCoronavirus: toutes les nouvelles du jeudi 21 janvier

CouacCoronavirus: l’école de recrues à la maison victime du télétravail obligatoireCoronavirus: l’école de recrues à la maison victime du télétravail obligatoire

JusticeEnquête suisse sur des détournements de fonds au Liban: le gouverneur de la Banque centrale entenduEnquête suisse sur des détournements de fonds au Liban: le gouverneur de la Banque centrale entendu

JusticeAffaire FIFA: le MPC classe une procédure contre Sepp BlatterAffaire FIFA: le MPC classe une procédure contre Sepp Blatter

mode d’emploiCoronavirus: comment s’y retrouver dans la forêt des masques?Coronavirus: comment s’y retrouver dans la forêt des masques?

Top