La presse doit-elle taire le suicide?

chargement

SANTE En Suisse, trois personnes mettent quotidiennement fin à leurs jours. Et les médias n'en parlent que très peu... par souci déontologique. Explications.

Par RODOLPHE HAENER
  27.09.2012, 00:01
Premium
Sur tout le territoire suisse, les CFF enregistrent environ 150 cas par année "d'accident de personne". 
ARCHIVES LA COTE

rhaener@lacote.ch

Avec près de trois suicides par jour (1105 cas en 2009 - derniers chiffres disponibles), la Suisse tient un véritable problème de Santé publique. Et à en croire l'association Stop Suicide, reconnue d'utilité publique, la presse et les médias ont aussi leur rôle à jouer dans ce phénomène tenace quoique globalement stable au niveau des statistiques. De...

À lire aussi...

live
MONDECoronavirus: toutes les nouvelles du mercredi 27 octobreCoronavirus: toutes les nouvelles du mercredi 27 octobre

Il s’est passé quoi?Les 5 infos à retenir dans l’actu suisse de ce mercredi 27 octobreLes 5 infos à retenir dans l’actu suisse de ce mercredi 27 octobre

RailCFF: les vélos auront 400 places de plus dans les trains dès 2022CFF: les vélos auront 400 places de plus dans les trains dès 2022

DécisionEnergie: Berne veut installer des panneaux solaires le long des autoroutes et des railsEnergie: Berne veut installer des panneaux solaires le long des autoroutes et des rails

A la hausseSanté: 4 Suisses sur 5 portent des lunettes ou des lentillesSanté: 4 Suisses sur 5 portent des lunettes ou des lentilles

4 Suisses sur 5 portent des lunettes

La population vieillit, on travaille souvent devant des écrans… Conséquence, le nombre de personnes qui doivent porter...

  27.10.2021 16:09

Top