La solidarité nécessite un objectif clair

chargement

DÉPENSES Le Conseil national a refusé, hier, de réduire les ambitions de la Suisse en matière d’aide au développement. Didier Burkhalter en a profité pour livrer une dernière bataille dans l’hémicycle.

  27.09.2017, 22:36
Premium
Pour son dernier tour de piste, Didier Burkhalter a évité un camouflet. Le plénum a repoussé par 101 voix contre 86 et six abstentions une motion  qui remettait en cause les objectifs de l’aide au développement.

Des applaudissements nourris ont retenti hier, dans les travées du Conseil national, après l’intervention de Didier Burkhalter sur l’aide au développement. Non pas que sa position ait fait l’unanimité, mais c’était la dernière fois qu’il prenait la parole dans l’hémicycle. Lors de la prochaine session, c’est Ignazio Cassis qui défendra les dossiers du Département des affaires étrangères.

Pour son dernier...

À lire aussi...

Trafic ferroviairePanneaux d’affichage des CFF partiellement hors-service: panne résorbéePanneaux d’affichage des CFF partiellement hors-service: panne résorbée

défenseL’armée a récupéré plus de munitions que d’habitude dans la natureL’armée a récupéré plus de munitions que d’habitude dans la nature

pandémieCoronavirus: la vaccination de rappel prolonge la validité du certificat Covid d’un anCoronavirus: la vaccination de rappel prolonge la validité du certificat Covid d’un an

live
directCoronavirus: les autorités locales refuseront les joueurs non vaccinés à l’Open d’AustralieCoronavirus: les autorités locales refuseront les joueurs non vaccinés à l’Open d’Australie

votations fédéralesInitiative sur la justice: les dons des juges aux partis polarisentInitiative sur la justice: les dons des juges aux partis polarisent

Top