Le modèle valaisan de gestion de crise

chargement

Catastrophe Ce mercredi à Genève, le commandant de la police cantonale valaisanne Christian Varone était l'invité du magazine Bilan. Lors d'un lunch-débat, il a expliqué comment le Valais avait géré l'accident de car de Sierre survenu en mars dernier.

Par Gilles BERREAU
  27.06.2012, 14:38
Christian Varone a présenté à Genève le modèle valaisan de gestion de crise.

Le commandant de la police cantonale Christian Varone a créé l’événement ce mercredi au centre de Genève. Invité par le magazine Bilan pour parler de l’accident du car belge survenu à Sierre en mars dernier. «La gestion de la crise par les autorités valaisannes a été exemplaire et ce cas de management fera date» a jugé le magazine, estimant utile que l’expérience vécue par notre canton s’exporte.

Premier élément de réponse pour expliquer le succès de la méthodologie valaisanne : Christian Varone est l’unique donneur d’ordres dans notre canton en cas d’événement grave. Et le Valaisan d’estimer que la Suisse a tendance à multiplier les états-majors de conduite. Un système qui a ses limites. Pour Christian Varone, une chaîne de commandement peu hiérarchisée est la meilleure solution pour garder la mainmise sur les événements.

Autre clé de la bonne gestion des secours, la coordination des nombreux corps impliqués. OCVS, ambulanciers, pompiers, médecins, samaritains etc. Comment faire pour que chacun agisse au bon moment et au bon endroit ? Ici encore, le pragmatisme valaisan a joué un rôle primordial. «Chez nous, la police cantonale exerce un leadership naturel», expliquait récemment l’ancien commandant de la police cantonale valaisanne Laurent Walpen. Les autres services s’alignent sur la police cantonale. Et donc derrière son commandant. «Contrairement à d’autres cantons où chacun des services essaie parfois de tirer la couverture à lui.»

Pour autant, sur le terrain chacun exerce ses compétences. La police cantonale assure la gestion immédiate de problèmes trop souvent jugés secondaires. Un exemple : le paiement des factures des hôtels et transports pou les familles de victimes.

La gestion de crise valaisanne s’appuie aussi sur la cellule catastrophe (CECA). En cas d’alerte rouge, que ce soit pour une catastrophe naturelle, un accident grave ou un braquage, elle réunit avec le commandant Varone des représentants de différents services cantonaux.  


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

live
PandémieCoronavirus: toutes les nouvelles du samedi 16 octobreCoronavirus: toutes les nouvelles du samedi 16 octobre

CirculationAccident: collision auto-moto à Corcelles-près-Payerne, un blessé graveAccident: collision auto-moto à Corcelles-près-Payerne, un blessé grave

LumineuxRendez-vous Bundesplatz: spectacle son et lumière de retour sur la Place fédéraleRendez-vous Bundesplatz: spectacle son et lumière de retour sur la Place fédérale

Politique: les Vert’libéraux voient leur avenir au Conseil fédéralPolitique: les Vert’libéraux voient leur avenir au Conseil fédéral

DéclarationPolitique: les Verts revendiquent un siège au Conseil fédéralPolitique: les Verts revendiquent un siège au Conseil fédéral

Top