Le procès du triple meurtre de Granges s'est ouvert ce lundi à Soleure

chargement

Justice Le tribunal du district de Soleure instruit ce lundi le procès du triple meurtre de Granges en juin 2009.

Par ats
  30.04.2012, 16:25
Le procureur Jan Gutzwiller, lors de son arrivée au tribunal de Soleure. Il devra instruire le procès du triple meurtre de Granges où une famille de trois personne a été tuée en juin 2009.

Le procès du triple meurtre de Granges (SO) en juin 2009 s'est ouvert lundi matin devant le tribunal de district de Soleure. Deux des trois prévenus ont décrit en détail aux juges la brutalité avec laquelle ils ont tué un couple et leur fille.

La troisième prévenue, une Suissesse de 51 ans, sera entendue mardi. Le procureur considère que c'est elle qui a organisé toute l'affaire. La femme nie avoir commandité les assassinats. Le jugement est attendu le 11 mai.

Les deux accusés entendus lundi sont un ancien sportif d'élite de 35 ans et un homme de 27 ans sans formation. Les deux Suisses ont reconnu les faits. Au tribunal, ils ont une nouvelle fois expliqué qu'ils cherchaient de l'argent pour rembourser leurs dettes auprès de la troisième prévenue.

Lisant un texte de 56 pages, le plus jeune a avoué avoir étouffé une des victimes avec un sac poubelle. S'excusant auprès des proches des victimes, il a dit qu'il regrettait "de tout coeur" et qu'il était "inexcusable".

Demande de contre-expertise rejetée

L'autre prévenu a admis avoir agi de manière particulièrement cruelle en étouffant une des victimes et en tirant sur la troisième. "Je donnerais ma vie et mes trophées pour effacer mon acte horrible", a-t-il déclaré.

Les juges ont par ailleurs rejeté une demande de l'avocat de l'accusé de 27 ans qui voulait une deuxième expertise psychiatrique. Le juriste estimait que le rapport était partial.

Les faits remontent au 5 juin 2009. Les deux prévenus ont cambriolé un appartement à Granges et tué ses trois occupants, une Suissesse de 55 ans, son époux de 60 ans et leur fille de 35 ans. Le père a été abattu. Son épouse et sa fille ont été étouffées.

Dette de 20'000 francs

D'après l'acte d'accusation, les deux hommes devaient 20'000 francs à la prévenue. La femme a réclamé son argent au printemps 2009 et leur a suggéré de cambrioler leur future victime qui était engagée dans des cercles de dons.

Le trio pensait donc qu'une importante somme d'argent se trouvait dans l'appartement des trois victimes. Les deux hommes n'ont finalement trouvé que 5000 francs, 600 euros, quatre montres et des bijoux bon marché.

Les deux hommes sont en détention provisoire. La femme est sortie de prison après deux ans et demi de préventive en décembre 2011. Elle a été placée sous surveillance dans l'attente du procès.


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

live
PandémieCoronavirus: toutes les nouvelles du 25 juilletCoronavirus: toutes les nouvelles du 25 juillet

CompétitionFootball – Super League: Servette remporte le derby du RhôneFootball – Super League: Servette remporte le derby du Rhône

Servette remporte le derby du Rhône

Servette s’est imposé 2-1 à Tourbillon face au FC Sion. Dans le même temps, Bâle a battu 2-0 Grasshopper et Zurich a...

  25.07.2021 18:56

FoudreMétéo: de violents orages et 25’000 éclairs sur la SuisseMétéo: de violents orages et 25’000 éclairs sur la Suisse

live
PandémieCoronavirus: toutes les nouvelles du 24 juilletCoronavirus: toutes les nouvelles du 24 juillet

ChanceSIM-Loteries: un nouveau millionnaire au tirage du Swiss LotoSIM-Loteries: un nouveau millionnaire au tirage du Swiss Loto

Top