18.12.2019, 00:01

Le satellite Cheops doit patienter

Premium
chargement

Le compte à rebours du lancement de la fusée Soyouz, qui devait mettre sur orbite, hier matin, le satellite Cheops à partir du centre spatial de Kourou, en Guyane française, a été interrompu 1h25 avant le décollage. Le lanceur et les cinq satellites qu’il embarque ont été mis en attente «en condition de sécurité maximale», selon Arianespace. Le témoin...

À lire aussi...

live
EpidémieCoronavirus: le gouvernement suisse interdit immédiatement les grandes manifestationsCoronavirus: le gouvernement suisse interdit immédiatement les grandes manifestations

FinanceBanques: rémunération en baisse pour les dirigeants d’UBS en 2019Banques: rémunération en baisse pour les dirigeants d’UBS en 2019

TransportsTransports publics: subventions perçues en trop par les CFF et la BLSTransports publics: subventions perçues en trop par les CFF et la BLS

IntempériesMétéo: le nord de la Suisse a été balayé par la tempête «Bianca»Météo: le nord de la Suisse a été balayé par la tempête «Bianca»

SUISSE ORIENTALEUne planification pour cinqUne planification pour cinq

Une planification pour cinq

Cinq cantons tentent une nouvelle voie pour gérer les soins hospitaliers.

  28.02.2020 00:01
Premium

Top