Le web à la conquête des funérailles

chargement

INTERNET La start-up Everlife.ch veut favoriser le libre choix des Romands en matière de pompes funèbres.

Par Stéphane Sanchez
 28.02.2020, 00:01
Lecture: 7min
Premium
Fabrice Carrel (à gauche) et Christopher Englund veulent de la transparence dans le milieu des pompes funèbres.

Fabrice Carrel, 28 ans, a perdu sa mère en 2018 et son père en 2012: «C’était difficile. Il y a eu le deuil, bien sûr, et tout ce qui l’accompagnait, dans la pratique. Je voulais choisir le meilleur service funèbre, celui qui s’accorderait avec les convictions de mes parents. Mais je ne connaissais pas bien les pompes funèbres et je n’avais ni le temps, ni la tête à comparer. Au final, ce...

À lire aussi...

live
PandémieCoronavirus: toutes les nouvelles du mardi 23 févrierCoronavirus: toutes les nouvelles du mardi 23 février

Anti-gaspillageCoronavirus: l’armée revend des lots de masques et de désinfectant bientôt périmésCoronavirus: l’armée revend des lots de masques et de désinfectant bientôt périmés

ChocAccident: elle roule sur les rails, sa voiture est coupée par deux trains qui se croisentAccident: elle roule sur les rails, sa voiture est coupée par deux trains qui se croisent

Carte interactiveCoronavirus: où en est la vaccination en Suisse? Les chiffres canton par canton en une carteCoronavirus: où en est la vaccination en Suisse? Les chiffres canton par canton en une carte

DiscriminationAntisémitisme: forte hausse des actes recensés en Suisse romande en 2020Antisémitisme: forte hausse des actes recensés en Suisse romande en 2020

Top