Le web à la conquête des funérailles

chargement

INTERNET La start-up Everlife.ch veut favoriser le libre choix des Romands en matière de pompes funèbres.

Par Stéphane Sanchez
 28.02.2020, 00:01
Lecture: 7min
Premium
Fabrice Carrel (à gauche) et Christopher Englund veulent de la transparence dans le milieu des pompes funèbres.

Fabrice Carrel, 28 ans, a perdu sa mère en 2018 et son père en 2012: «C’était difficile. Il y a eu le deuil, bien sûr, et tout ce qui l’accompagnait, dans la pratique. Je voulais choisir le meilleur service funèbre, celui qui s’accorderait avec les convictions de mes parents. Mais je ne connaissais pas bien les pompes funèbres et je n’avais ni le temps, ni la tête à comparer. Au final, ce...

À lire aussi...

Fête nationaleFête nationale – Guy Parmelin: un marathon du 1er août qui s’achève à LausanneFête nationale – Guy Parmelin: un marathon du 1er août qui s’achève à Lausanne

Bonne fête!Fête nationale: les femmes célèbrent les 50 ans du droit de vote au GrütliFête nationale: les femmes célèbrent les 50 ans du droit de vote au Grütli

CirculationBouchons au Gothard: jusqu'à 11 km en direction du sudBouchons au Gothard: jusqu'à 11 km en direction du sud

Fête nationale1er Août: Viola Amherd loue les femmes au Grütli des femmes1er Août: Viola Amherd loue les femmes au Grütli des femmes

Fête nationale1er Août: Karin Keller-Sutter prône l’écoute mutuelle plutôt que la guerre culturelle1er Août: Karin Keller-Sutter prône l’écoute mutuelle plutôt que la guerre culturelle

Top