19.12.2019, 00:01

«Les dégâts ont été limités, mais…»

Premium
chargement
A l’heure où les données de chacune et chacun circulent toujours plus, la loi suisse avait bien besoin d’une révision.
Par Philippe Boeglin

DROIT Le Conseil des Etats renforce la protection des données de Madame et Monsieur Tout-le-monde. Est-ce suffisant? Réponses avec Sylvain Métille, avocat spécialisé dans le domaine.

La loi sur la protection des données, étalée sur des dizaines de pages, est un vrai «mammouth». Elle est compliquée, technico-juridique. Mais ses implications sont très concrètes pour tout un chacun. Nos données personnelles naviguent en effet régulièrement dans les cieux numériques et les systèmes informatiques des entreprises et des autorités. En sus de la protection des individus, le...

À lire aussi...

La Suisse n’échappe pas au coronavirusLa Suisse n’échappe pas au coronavirus

La famille arménienne pourra rester en SuisseLa famille arménienne pourra rester en Suisse

Des milliards s’envolent des pochesDes milliards s’envolent des poches

Mitholz, assis sur des bombes, sera évacuéMitholz, assis sur des bombes, sera évacué

live
EpidémieCoronavirus: un premier cas de contamination au Tessin, les frontières italiennes restent ouvertesCoronavirus: un premier cas de contamination au Tessin, les frontières italiennes restent ouvertes

Top