19.07.2018, 00:01
Lecture: 4min

«Les gardes-frontières suisses nous ont interceptés»

Premium
chargement
Anni Lanz, 72 ans, est très active dans «la lutte contre toute forme de discrimination».
Par Par sevan pearson@arcinfo.ch

ASILE Pour avoir ramené en Suisse un requérant débouté, Anni Lanz, 72 ans, va affronter la justice. Portrait.

ce qui frappe, lorsque Anni Lanz entre dans le café de la gare de Delémont, ce sont sa douceur et son sourire. Cette femme de 72 ans, sans enfants, va pourtant devoir prochainement affronter la justice helvétique. Celle-ci lui reproche d’avoir tenté de ramener en Suisse un migrant afghan âgé d’une vingtaine d’années. Elle l’avait rencontré à Bâle...

À lire aussi...

live
directCoronavirus: la Belgique place le canton de Genève en zone rouge dès vendrediCoronavirus: la Belgique place le canton de Genève en zone rouge dès vendredi

CORONAVIRUSCoronavirus: de l’aide pour l’économie avec la nouvelle loi Covid-19Coronavirus: de l’aide pour l’économie avec la nouvelle loi Covid-19

live
PandémieCoronavirus: toutes les nouvelles du mercredi 23 septembreCoronavirus: toutes les nouvelles du mercredi 23 septembre

ManquéSwiss Loto: aucun joueur n'a trouvé la bonne combinaisonSwiss Loto: aucun joueur n'a trouvé la bonne combinaison

ClimatLoi sur le CO2: le Parlement a finalisé le texte, la Suisse pourra tenir ses engagementsLoi sur le CO2: le Parlement a finalisé le texte, la Suisse pourra tenir ses engagements

Top