Les patrons déterrent la hache de guerre

chargement

CONSOMMATION L'Union suisse des arts et métiers accuse les organisations défendant les intérêts des consommateurs de se livrer à une propagande de gauche. La FRC s'en offusque.

Par BERNE CHRISTIANE IMSAND
  29.08.2014, 00:01
Lecture: 4min
Premium
1/2  

Hans-Ulrich Bigler, directeur de l'Usam

Que reprochez-vous aux organisations de consommateurs?

Elles mélangent la protection des consommateurs avec la propagande politique. Cela ne correspond pas au mandat légal. La loi sur l'information des consommateurs leur permet de bénéficier de subventions, pour autant qu'elles se livrent à une information objective. Or, la plupart de ces organisations sont en...

À lire aussi...

MOTS«La langue évolue de toute façon»: une Suissesse a contribué à la «Grande grammaire du français»«La langue évolue de toute façon»: une Suissesse a contribué à la «Grande grammaire du français»

méga prédateurLe silure, ce poisson géant qui met en danger la biodiversité des lacs suissesLe silure, ce poisson géant qui met en danger la biodiversité des lacs suisses

live
PanédmieCoronavirus: toutes les nouvelles du dimanche 24 octobreCoronavirus: toutes les nouvelles du dimanche 24 octobre

AccidentSchwytz: chute fatale pour un randonneur sur le ChanzelSchwytz: chute fatale pour un randonneur sur le Chanzel

TragédieSaint-Gall: un homme meurt après être tombé d’un pont sur l’A13 à AuSaint-Gall: un homme meurt après être tombé d’un pont sur l’A13 à Au

Top