Les retards et annulations dans les aéroports suisses ont augmenté de 50% depuis 2014

chargement

Transport aérien Selon une analyse du portail AirHelp, les retards et annulations dans les aéroports suisses ont augmenté de 50% depuis 2014. Rien qu’en 2018, 56’300 vols ont eu au moins 15 minutes de retard.

 20.03.2019, 14:10
 Rien qu'en 2018, 56 300 vols ont eu au moins 15 minutes de retard, voire même ont été annulés. (illustration)

Voilà un chiffre qui devrait mettre à mal la réputation des Suisses en termes de ponctualité. Selon une analyse du portail AirHelp reprise par l’Agence télégraphique suisse, les retards et les annulations dans les aéroports helvétiques ont augmenté de 50% depuis 2014.

Rien qu’en 2018, pas moins de 56’300 vols ont eu au moins 15 de minutes de retard, voire ont été annulés. En 2014, ce chiffre s’élevait «seulement» à 37’400.

Conséquence logique, le nombre de passagers ayant droit à une indemnité a lui aussi fortement augmenté, soit de 88% entre 2014 et 2018. 

Pas de chiffres concrets pour Swiss

Spécialisé dans l’indemnisation des passagers, AirHelp met la faute sur les compagnies aériennes. La plateforme ne croit pas vraiment en l’argument selon lequel un plus grand nombre de vols entraîne automatiquement des retards et des annulations. Et pour cause: au cours de la même période, le nombre total de trajets d’avion n’a augmenté que de 5,1%.

 

A lire aussi : Transport aérien: performance historique de la hausse du bénéfice de la compagnie Swiss

 

Interrogé par l’agence de presse AWP, Swiss déclare qu’en principe, il n’y a pas de chiffres concrets sur les annulations de vols. «Ce que je peux confirmer, c’est que le nombre de retards et d’annulations durant l’été 2018 était nettement plus élevé que les autres années», a réagi la porte-parole de la compagnie Karin Müller.

Grèves et manque de personnel

Mais le problème ne concerne pas que la Suisse ou les opérations aériennes suisses. Il s’agit d’un problème à l’échelle européenne. Cette augmentation est principalement due à des facteurs externes, tels que le manque de personnel et les grèves dans les services de navigation aérienne européens.

«Les conditions météorologiques défavorables, combinées aux concepts d’exploitation très complexes de l’aéroport de Zurich qui ont considérablement réduit la capacité des opérations aériennes, ont été une autre cause majeure des nombreux retards, en particulier à Zurich», admet Karin Müller.

La situation ne devrait pas s’améliorer prochainement. En raison des vacances, l’aéroport de Zurich s’attend à de nombreux retards l’été prochain. 

 


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

Transport aérienGenève Aéroport: réduire les retards comme prioritéGenève Aéroport: réduire les retards comme priorité

sécuritéFrontières de l'espace Schengen: contrôles systématiques étendus aux aéroports suisse dès ce vendrediFrontières de l'espace Schengen: contrôles systématiques étendus aux aéroports suisse dès ce vendredi

Trafic aérienAéroport de Bâle-Mulhouse: 37 vols annulés à cause d’une grève inattendue des contrôleurs aériensAéroport de Bâle-Mulhouse: 37 vols annulés à cause d’une grève inattendue des contrôleurs aériens

Top