17.12.2019, 11:12

Les Suisses devraient avoir le choix entre une vignette électronique et l’autocollant

chargement
La vignette autocollante continuera à être vendue en Suisse et à la frontière. (illustration)

Circulation Suite à une décision du Conseil des Etats ce mardi, les Suisses devraient avoir le choix entre une vignette électronique et l’autocollant classique à placer sur le pare-brise. À l’étranger, seule l’acquisition de la vignette électronique sera possible.

Les Suisses devraient avoir le choix entre une vignette auto électronique et l’autocollant à placer chaque année sur le pare-brise dès 2022. Le Conseil des Etats a soutenu mardi par 39 voix contre 2 le projet du Conseil fédéral. Son introduction est prévue pour 2022.

La vignette autocollante a été introduite en 1985 en Suisse et elle ne disparaîtra pas complètement. Le détenteur d’un véhicule aura le choix entre l’autocollant sur le pare-brise ou une vignette électronique, a rappelé Stefan Engler (PDC/GR) au nom de la commission. Plusieurs pays ont déjà adopté la vignette électronique ou ont l’intention de le faire dans un proche avenir.

La vignette autocollante continuera à être vendue en Suisse et à la frontière. À l’étranger, seule l’acquisition de la vignette électronique sera possible.

A lire aussi : La vignette autoroutière 2020 est rouge métallisé et coûte toujours 40 francs

La vignette électronique ne sera pas liée à un véhicule déterminé, mais à une plaque de contrôle. Celui qui optera pour cette solution devra donc faire enregistrer la plaque de contrôle de son véhicule dans le système, par l’intermédiaire d’une application Internet. Ce changement pourrait induire une baisse des recettes de 17,2 millions de francs par an au maximum.

Lorsque la part de vignettes autocollantes vendues sera inférieure à 10% du total des vignettes, elles ne seront plus vendues, a précisé le ministre des finances Ueli Maurer.

Une modernisation

L’introduction d’une vignette électronique constitue un pas vers la numérisation. Les frais d’exploitation de la vignette autocollante seront réduits. La simplification de la distribution et une part aussi grande que possible de vignettes électroniques offrent un potentiel d’économie.

 

 

Les contrôles adaptés aux nouvelles conditions seront effectués comme jusqu’à présent par la police et l’Administration fédérale des douanes (AFD). Comme aujourd’hui, la redevance sera perçue par l’AFD et les cantons seront responsables de la distribution des vignettes.

Coûts

Les coûts des investissements sont sensiblement plus faibles pour le système dual proposé que pour un pur système de vignette électronique. Ils seront compris entre 4 et 5 millions de francs.

Grâce à l’abandon systématique de la vente de vignettes autocollantes à l’étranger, les coûts d’exploitation seront plus faibles, a souligné M. Maurer. Selon des estimations, un tiers des 6,5 millions de vignettes vendues en Suisse seront électroniques.

ATS

Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

CirculationLa vignette autoroutière 2020 est rouge métallisé et coûte toujours 40 francsLa vignette autoroutière 2020 est rouge métallisé et coûte toujours 40 francs

AutomobilesCirculation: le projet de vignette autoroutière électronique est en bonne voieCirculation: le projet de vignette autoroutière électronique est en bonne voie

traficAutoroutes: la vignette électronique introduite dès 2022, mais on pourra aussi choisir l’autocollantAutoroutes: la vignette électronique introduite dès 2022, mais on pourra aussi choisir l’autocollant

Top