Les Suisses ont massivement rejeté les trois initiatives de ce dimanche

chargement

politique Les trois initiatives ont été rejetées par le peuple suisse. Retrouvez les réactions des initiants ou de ceux qui ont oeuvré pour le "non" ainsi que celle du Conseil fédéral.

Par N.C./ATS
  30.11.2014, 17:11
Les Suisses ont massivement rejeté les trois initiatives de ce dimanche

17:05: Tous les résultats sont tombés.

Or de la BNS - L'initiative "Sauvez l'or de la Suisse" est balayée à 77,3 %

Immigration - L'initiative populaire d'Ecopop rejetée à 74,1%

Forfaits fiscaux - Les Suisses refusent à 59,2 % de sacrifier la poule aux oeufs d'or

Avec les résultats de Zurich qui viennent de tomber, tous les votes des cantons aux 3 initiatives sont désormais connus. Vous pouvez les consulter dans les pages "Résultats" de notre dossier en ligne sur notre site ou sur vos applications.
 
Merci de nous avoir suivis. Belle fin de dimanche à vous.

 

16h41: Immigration - Malgré le "non" massif, les syndicats ne baissent pas la garde.

Le soulagement était le maître-mot dimanche parmi les défenseurs des travailleurs après le rejet net par les citoyens suisses d'Ecopop, une initiative jugée dangereuse, voire inhumaine. S'ils se réjouissent que les relations avec l'UE ne soient pas davantage envenimées, les syndicats ne baissent pas pour autant la garde.

 

16h31: Immigration - Le rejet du texte d'Ecopop est un signal en faveur des bilatérales

Le très net rejet de l'initiative d'Ecopop montre que le peuple tient à la libre circulation et aux accords bilatéraux, estiment le PS, le PDC, le PLR et le PBD. Les Suisses veulent réduire l'immigration, mais ils rejettent une solution aussi extrême, a de son côté commenté l'UDC.

 

16h16: Votations fédérales 2014 - Bilan en demi-teinte pour le Conseil fédéral

Avec sa triple victoire ce dimanche, le Conseil fédéral a pu améliorer son bilan des votations de 2014. Au total, il a perdu trois fois sur douze, une fois de plus qu'en 2013.

Contre l'avis du Conseil fédéral, le peuple a accepté l'initiative de l'UDC contre l'immigration de masse le 9 février ainsi que celle contre les pédophiles le 18 mai. En outre, il a refusé l'achat des Gripen le même jour. Les citoyens suisses ont en revanche rejeté sept autres initiatives soumises cette année au vote.

En 2013, le Conseil fédéral a échoué deux fois sur onze objets soumis au peuple. Il n'avait pas réussi à convaincre sur le renchérissement de la vignette autoroutière et sur l'article constitutionnel en faveur de la famille. Sur le troisième objet accepté par le peuple - l'initiative contre les rémunérations abusives -, il n'avait pas donné de recommandation de vote.

 

16h04: Forfaits fiscaux - Pascal Broulis "soulagé"

Le conseiller d'Etat vaudois Pascal Broulis est "soulagé" du rejet de l'initiative pour l'abolition des forfaits fiscaux. Il était "naïf de croire que les riches contribuables étrangers seraient restés" en Suisse. L'enjeu global pour la Suisse avoisinait le milliard de francs, a-t-il expliqué.

 

15h07: Immigration - Le "non" cinglant à Ecopop synonyme d'un "oui" aux bilatérales.

Le peuple suisse ne souhaite pas tourner le dos aux négociations avec l'Union européenne: c'est ce que montre le "non" cinglant à Ecopop, selon le vice-président du comité anti-initiative Kurt Fluri. Le conseiller national radical va jusqu'à comparer ce "non" à un "oui" aux bilatérales. A l'inverse, "il était clair pour tout le monde qu'un oui (à Ecopop) aurait sonné le glas des négociations", a précisé le Soleurois.

 

14h55: Ecopop - un refus important pour une initiative dangereuse, selon economiesuisse.

"La décision très claire des Suisses de refuser l'initiative «Halte à la surpopulation» (initiative Ecopop) revêt une grande importance pour la place économique. La teneur extrême de ce projet aurait détérioré massivement les conditions-cadre de l'économie suisse ces prochaines années", réagit economiesuisse..

 

14h35: Forfaits fiscaux - Peter Hegglin soulagé que le peuple soutienne la pratique actuelle.

Le président de la Conférence des directeurs cantonaux des finances (CDF) Peter Hegglin a parlé dimanche d'un "résultat clair" à propos du rejet de l'initiative pour l'abolition des forfaits fiscaux. Cela montre que le peuple continue à vouloir cette imposition basée sur la dépense.

 

14h28: Or de la BNS - L'implication de la BNS pendant la campagne a joué un rôle-clé.

Du côté de l'UDC, même les cantons des trois initiants Luzi Stamm AG), Lukas Reimann (SG) et Ulrich Schlüer (ZH), la tendance est au "non" pour l'initiative sur l'or. La Banque nationale suisse (BNS) a joué un rôle-clé pendant la campagne pour faire pencher la balance du côté du non, estime l'un des initiants, Luzi Stamm.

 

14h14: Or de la BNS - Le "non" cinglant est une preuve de la confiance envers la BNS.

Le "non" cinglant à l'initiative "Sauvez l'or de la Suisse" est une preuve de la confiance qu'accordent les citoyens helvétiques à leur banque centrale, estime le conseiller national Dominique de Buman, membre du comité opposé au texte. Il en profite pour appeler l'UDC à "maîtriser ses électrons libres".

 

13h57: Immigration - Les Verts se félicitent du refus de l'initiative Ecopop.

Les Verts se réjouissent du rejet de l’initiative Ecopop, mais, selon le parti, le Conseil fédéral, economiesuisse et les partis bourgeois auraient pu éviter qu'un tel texte soit lancé. "Ils ont repoussé les réformes urgentes pour protéger les salaires contre le dumping et limiter le mitage du territoire ou les ont vidées de leur substance", critique le parti.

 

13h53: Forfaits fiscaux - Jean Christophe Schwaab déçu de l'échec mais content du score.

Le conseiller national Jean Christophe Schwaab (PS/VD) s'est déclaré "évidemment déçu" du rejet de l'initiative pour l'abolition des forfaits fiscaux. Mais il se console grâce au bon score obtenu par le texte.

 

13h51: Les 3 initiatives rejetées

13h56: Forfaits fiscaux, rejeté à la majorité des cantons

13h44: Or de la BNS, rejeté à la majorité des cantons

13h43: Immigration, rejeté à la majorité des cantons

13h22: Vers un triple non en Valais

Le Valais s'apprête à refuser les trois initiatives fédérales en votation ce dimanche. Les trois sont rejetées à une majorité de près de 80%. La participation est de 54% environ. Six communes n'ont pas encore donné leurs résultats mais le score ne pourra pas être renversé.

 

13h00: Le texte d'Ecopop serait rejeté à 74%, les forfaits à 60%

Le triple non aux objets fédéraux se précise. L'initiative "Halte à la surpopulation" d'Ecopop serait balayée 74%, celle sur l'or de la BNS à 78%, et l'abolition des forfaits à 60%, révèlent les premières projections nationales de l'institut gfs.bern diffusées par la SSR.

Les trois cantons où résident le plus d'étrangers imposés selon la dépenses, soit Vaud, Genève et le Valais rejetteraient l'initiative de La Gauche "Halte aux privilèges des millionnaires", mais les résultats ne sont pas encore définitifs.

Le taux d'erreur se situe à plus ou moins 3%.

 

12h36: Vers un triple refus, le texte d'Ecopop ferait un four

Un nouveau tour de vis drastique concernant l'immigration n'est pas à l'ordre du jour. L'initiative d'Ecopop serait balayée dimanche tout comme celle sur l'or de la Banque nationale, selon les estimations de gfs.berne diffusés par la SSR. L'abolition des forfaits fiscaux serait rejetée mais moins nettement.

 

12h17: Genève refuse les 3 initiatives

Les premières tendances montrent que le canton de Genève refuse les trois initiatives fédérales. L'initiative "Halte à la surpopulation" est rejetée par environ 78% des Genevois, l'initiative sur l'or par plus de 76% et celle pour l'abolition des forfaits fiscaux par quelque 68%.

 

12h: Les votes sont terminés

Nous saurons dans quelques heures si les sondages qui annoncent les 3 initiatives perdantes sont dans le vrai.

 

Retrouvez dès 12 heures, les premières tendances, les résultats et les réactions par rapport aux trois initiatives soumises au vote ce dimanche.

Pour rappel

Les Suisses disent ce dimanche s'ils veulent limiter drastiquement l'immigration, abolir les forfaits fiscaux et contraindre la Banque nationale à miser sur l'or. Le verdict tombera dans l'après-midi. Les sondages donnent ces trois initiatives perdantes, mais des surprises ne sont pas exclues.

Ecopop

Le texte de l'association Ecologie et population (Ecopop), qui sonne comme une redite de l'initiative contre l'immigration de masse, a soulevé le plus de passions. Il limite la croissance annuelle de la population due à l'immigration à 0,2% sur une moyenne de trois ans. Il exige en outre que 10% des fonds de l'aide au développement aillent au contrôle des naissances dans les pays pauvres.

Pour convaincre, les partisans de l'initiative "Halte à la surpopulation - Oui à la préservation durable des ressources naturelles" ont brandi le spectre d'une Suisse à 12 millions d'habitants, à la nature bétonnée, aux trains bondés, aux loyers revus à la hausse et aux services sociaux surchargés. Les opposants, de gauche comme de droite, dénoncent de fausses réponses à ces problèmes et une atteinte fatale aux accords bilatéraux avec l'UE.

Forfaits fiscaux

Avec l'initiative de la Gauche "Halte aux privilèges fiscaux des millionaires", les riches étrangers résidant en Suisse sans y travailler ne bénéficieraient plus de forfaits mais seraient imposés sur la base de leur revenu et leur fortune. L'accueil réservé à ce texte pourrait fortement varier d'une région à l'autre.

Les initiants comptent sur les succès déjà engrangés dans les cantons qui, comme Zurich, ont déjà aboli l'imposition d'après la dépense pour rééditer l'exploit au niveau national. Mais dans les cantons qui profitent actuellement de ce système, en Suisse romande et dans les régions de montagne, la droite défend bec et ongles la poule aux oeufs d'or.

Or de la BNS

L'initiative "Sauvez l'or de la Suisse" a moins fait parler d'elle mais a quand même réussi à perturber les cours de la bourse. Lancée par une frange de l'UDC, elle exige que la Banque nationale ne vende plus d'or, en rachète pour que le métal jaune représente au moins 20% de ses actifs et rapatrie ses réserves placées au Royaume-Uni et au Canada.

Les partisans en ont fait en enjeu de souveraineté nationale. Les opposants mettent en garde: ainsi bridée la BNS ne pourra plus contenir la force du franc ni distribuer aux cantons la part de bénéfices qui leur revient.


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

live
PandémieCoronavirus: toutes les nouvelles du samedi 23 octobreCoronavirus: toutes les nouvelles du samedi 23 octobre

ParentsNouveau projet d’initiative pour la garde d’enfantsNouveau projet d’initiative pour la garde d’enfants

MécontentsCoronavirus: près de 10'000 manifestants anti-certificat à BerneCoronavirus: près de 10'000 manifestants anti-certificat à Berne

DéficitBudget informatique dépassé: le chef de l’armée admet des erreurs dans les coûtsBudget informatique dépassé: le chef de l’armée admet des erreurs dans les coûts

DiscoursAssemblée de l’UDC: pour Marco Chiesa, le parti «n’est pas opposé à la vaccination»Assemblée de l’UDC: pour Marco Chiesa, le parti «n’est pas opposé à la vaccination»

Top