17.05.2018, 08:10

Loi anti-burqa au Tessin: déguisés en Deadpool pour aller au cinéma, deux fans arrêtés par des policiers armés

chargement
La scène n'est pas passée inaperçue dans les rues de Lugano. L'histoire fait petit à petit le tour de l'Europe.

insolite Deux amateurs de cosplay tessinois se sont retrouvés plaqués au sol et braqués par des policiers armés, mardi, à Lugano, alors qu'ils se rendaient, déguisés, à la projection du dernier film de super-héros "Deadpool 2". La raison de cette arrestation musclée? La loi anti-burqa tessinoise qui interdit de se couvrir le visage dans l'espace public.

Si vous vous posiez la question de l'efficacité de la loi anti-burqa au Tessin, les policiers ont donné ce mardi au monde la preuve qu'ils étaient très... appliqués.

Ce mardi, deux jeunes hommes en ont fait l'amère expérience. Fans de super-héros, ils s'étaient déguisés en Deadpool, le personnage de l'écurie Marvel, actuellement sur tous les écrans de la planète dans "Deadpool 2". Leur objectif? Faire le buzz en assistant à la projection prévue dans un cinéma de Locarno.

Nos confrères de RSI rapportent que tout ne s'est pas vraiment passé comme les deux trentenaires l'espéraient. Alors que Christian Pianta se trouvait devant chez lui, à Lugano, costume rouge et noir sur le dos, masque-cagoule de super-héros sur la tête, sabres et armes factices sur lui, des passants, inquiets, ont alerté la police. Au Tessin, la loi anti-burqa votée en 2015 interdit en effet de se dissimuler le visage dans l'espace public.

Alors que les deux hommes s'apprêtaient à entrer dans leur voiture pour se rendre à Locarno, ils ont entendu des sirènes. Les agents sont rapidement intervenus et ont sorti leur arme de service pour mettre en joue le trentenaire. "Je connais la loi, mais en partant de chez moi, je n'y ai pas vraiment pensé", confie-t-il au Corriere del Ticino. "j'aurais pu imaginer, au pire, être arrêté pour un contrôle d'identité. Mais de là à me retrouver plaqué au sol, avec des armes pointées sur moi..."

Son ami, Alessandro Botta, qui avait prévu de se déguiser une fois arrivé au cinéma, a lui aussi été maîtrisé par les forces de l'ordre.

 

 

Du côté de la police tessinoise, on assume parfaitement l'intervention. "Nous avons reçu une alerte à la centrale d'intervention nous signalant la présence d'un homme armé dans les rues de Lugano. Dans un tel cas, la procédure pour garantir la sécurité de nos concitoyens est très claire: nous intervenons rapidement, en nombre, et ce, même si la menace n'est que présumée."

Au final, les deux compères ont été amendés, puis relâchés, visiblement pas traumatisés par l'aventure. "On savait qu'on n'avait rien fait de mal, donc, nous n'avons pas vraiment eu peur."

Ils sont finalement arrivés, en retard, pour la projection prévue mardi soir.

 


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

TourismeInterdiction de la burqa au Tessin: le secteur touristique suisse s'inquièteInterdiction de la burqa au Tessin: le secteur touristique suisse s'inquiète

Port du voileLe Parlement tessinois approuve la loi anti-burqaLe Parlement tessinois approuve la loi anti-burqa

Echandens: huit mois pour peaufiner son cosplayEchandens: huit mois pour peaufiner son cosplay

Top