15.11.2016, 00:07
Lecture: 6min

Oiseaux sous étroite surveillance

Premium
chargement
1/2  
Par Rachel Richterich

«Je viens de raccrocher avec le vétérinaire cantonal. On a confiné les bêtes.» Sur le millier de poules, dindes et pintades qu’élève Jean-Luc Decollogny, une bonne moitié passera quelque temps au chaud, pour éviter tout contact avec les oiseaux sauvages. «Les autres disposent d’un avant-toit, c’est suffisant.» Une mesure de précaution pour le propriétaire du parc avicole Le...

À lire aussi...

accidentUn voilier se retourne sur le lac de Morat (FR): un sexagénaire se noieUn voilier se retourne sur le lac de Morat (FR): un sexagénaire se noie

live
En directCoronavirus: Israël reconfine et des pays européens durcissent les mesuresCoronavirus: Israël reconfine et des pays européens durcissent les mesures

préventionJusqu’à 500’000 aînés victimes de violences chaque année en SuisseJusqu’à 500’000 aînés victimes de violences chaque année en Suisse

Incapacité de discernementFrauenfeld: le jeune qui a décapité sa grand-mère n’était pas responsable de ses actesFrauenfeld: le jeune qui a décapité sa grand-mère n’était pas responsable de ses actes

Plus efficaceCourrier: la Poste devra désormais livrer toutes les maisons habitéesCourrier: la Poste devra désormais livrer toutes les maisons habitées

Top