Presse romande: l'Agefi va faire peau neuve

chargement

Presse Le quotidien économique romand, l'Agefi, doit faire face à une période financière difficile. Pour ne pas sombrer, il a décidé de repenser son concept. Les entreprises seront à nouveau la principale préoccupation du média. La nouvelle formule devrait commencer en septembre.

  27.04.2017, 16:04
Les effectifs seront maintenus, de même que la marque Agefi et la parution quotidienne.

Le quotidien Agefi se relance avec une nouvelle formule qui fera la part belle à l'entrepreneuriat romand. Une équipe s'est constituée autour de l'investisseur Antoine Hubert et du conseiller national Fathi Derder, rédacteur en chef du titre à compter du 1er mai.

"L'Agefi ne meurt pas. Il repart sur de nouvelles bases", a expliqué jeudi à la presse Fathi Derder, qui a été choisi pour faire évoluer le titre. "Nous allons remettre l'entreprise au coeur du média, raconter au quotidien cette communauté d'entrepreneurs romands".

Le journal vient de passer une période "très difficile" du point de vue financier. Les activités et les 32 employés de la société actuelle, en sursis concordataire, seront progressivement repris dès le mois de mai par une nouvelle société en formation.

Raymond Loretan, ancien président de la SSR et actuel vice-président d'Aevis Victoria - un groupe actif dans l'hôtellerie et les cliniques privées -, présidera le conseil d'administration de ladite société. Adrienne Corboud Fumagalli, ex-vice-présidente de l'EPFL, occupera la vice-présidence. Fathi Derder sera administrateur délégué.

Un bon projet

La nouvelle équipe entend assurer la pérennité du titre. "Je suis conscient de la difficulté de l'aventure", mais je suis aussi "convaincu qu'avec un bon projet et des appuis financiers solides, nous pouvons réussir", a déclaré Raymond Loretan. "C'est un marché de niche, mais il y a un véritable besoin".

Les effectifs seront maintenus, de même que la marque Agefi et la parution quotidienne. La nouvelle formule est en préparation pour le mois de septembre en principe. L'offre numérique sera développée - le fondateur de QoQa Pascal Meyer fait office de conseiller -, mais le journal continuera à être imprimé sur papier, au moins à court terme. Tout reste ouvert pour la suite.

Fathi Derder estime que la diversité et la richesse du tissu économique romand ne se retrouve pas suffisamment dans les journaux. L'Agefi occupera cette place. Le rédacteur en chef entend aussi défendre - dans son titre et au Parlement fédéral - des conditions-cadres favorables aux entrepreneurs.

 

ATS

Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

presseL'Agefi, le journal économique romand, s'offre une nouvelle formule avec Fathi Derder à sa têteL'Agefi, le journal économique romand, s'offre une nouvelle formule avec Fathi Derder à sa tête

PressePresse romande: L'Agefi, en proie à des difficultés financières, placé en sursis pour trouver un repreneurPresse romande: L'Agefi, en proie à des difficultés financières, placé en sursis pour trouver un repreneur

MédiasMédias: le journaliste et conseiller national vaudois Fathi Derder sera le nouveau rédacteur en chef de l'AgefiMédias: le journaliste et conseiller national vaudois Fathi Derder sera le nouveau rédacteur en chef de l'Agefi

PresseLe journal lémanique «L’Agefi» connaît une grave criseLe journal lémanique «L’Agefi» connaît une grave crise

Top