Quand nos cendres deviennent un diamant

chargement

mémoire Le "diamant du souvenir" n'est ni plus ni moins un bijou issu des cendres d'un défunt. Une société suisse en a fait son business.

Par ALPH
  29.10.2014, 14:08
Le carbone est récupéré après la crémation. Il est ensuite chauffé et compressé pour devenir diamant.

Porter à son doigt ou autour du cou un diamant issu des cendres d'un défunt, tel est le service que propose la société suisse basée à Coire, Algordanza (qui signifie "souvenir" en romanche).

Pour produire ces pierres précieuses, les cendres sont en premier lieu purifiées. Puis le carbone, qui est la matière composant les diamants, est extrait. Il est ensuite chauffé à haute température et pressurisé. Et c'est ainsi que naît le "diamant du souvenir" en l'espace de quelques semaines.

Les explications du processus (en italien)

Fondée en 2004, Algordanza a ouvert des bureaux dans une vingtaine de pays.


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

Sécurité routièreNez Rouge: près de la moitié des sections n’offriront pas leurs services en fin d’annéeNez Rouge: près de la moitié des sections n’offriront pas leurs services en fin d’année

ConstatéSanté: les virus saisonniers prolifèrent à nouveau en SuisseSanté: les virus saisonniers prolifèrent à nouveau en Suisse

live
En directCoronavirus: la Suisse s'intéresse au mélange des vaccins Pfizer et ModernaCoronavirus: la Suisse s'intéresse au mélange des vaccins Pfizer et Moderna

A la uneRevue de presse: 3e dose, vols de Swiss, Credit Suisse… les titres de ce dimancheRevue de presse: 3e dose, vols de Swiss, Credit Suisse… les titres de ce dimanche

AlarméCoronavirus: la pénurie de pièces détachées inquiète Guy ParmelinCoronavirus: la pénurie de pièces détachées inquiète Guy Parmelin

Top