Que craindre du Mercosur?

chargement

COMMERCE L’accord de libre-échange conclu entre l’Union européenne et le Mercosur met la Suisse sous pression. Les paysans s’y opposent, alors que les milieux économiques le soutiennent.

Par Philippe Castella
 11.07.2019, 00:01
Lecture: 4min
Premium
La viande des bœufs de cet élevage argentin pourrait, si l’accord est signé, arriver sur le marché suisse, à hauteur de 1800 tonnes par an.

Depuis une dizaine de jours, les agriculteurs européens crient leur colère contre l’accord de libre-échange conclu entre Bruxelles et le Mercosur (Argentine, Brésil, Paraguay et Uruguay). Ils craignent une invasion de bœuf argentin et de poulet brésilien et y voient une concurrence déloyale, avec des conditions de production moins exigeantes.

Et en Suisse? Les premières réactions sont venues du monde...

À lire aussi...

live
En directCoronavirus: la Suisse compte 1223 nouveaux cas pour 30'076 tests, 4,1% de positivité, 9 mortsCoronavirus: la Suisse compte 1223 nouveaux cas pour 30'076 tests, 4,1% de positivité, 9 morts

ModifiéeLoi Covid-19: les cantons bons élèves pourront profiter d’assouplissements des mesuresLoi Covid-19: les cantons bons élèves pourront profiter d’assouplissements des mesures

En vidéoSuisse – UE: il y a 20 ans, l’initiative «Oui à l’Europe!» recevait une claqueSuisse – UE: il y a 20 ans, l’initiative «Oui à l’Europe!» recevait une claque

Légère hausseArmée: près de 3 conscrits sur 4 jugés aptes en 2020Armée: près de 3 conscrits sur 4 jugés aptes en 2020

BanquesRaiffeisen: plus de 860 millions de bénéfice en 2020 malgré la pandémieRaiffeisen: plus de 860 millions de bénéfice en 2020 malgré la pandémie

Top