08.03.2016, 08:13

Quinze mafieux présumés de la 'Ndrangheta ont été arrêtés en Suisse, notamment en Valais

chargement
Le coup de filet a eu lieu mardi matin dans trois cantons différents (illustration).

Justice 15 personnes, soupçonnées d'appartenir à l'organisation mafieuse italienne 'Ndrangheta ont été arrêtées dans les cantons du Valais, de Thurgovie et de Zurich. Elles ont été placées en détention en vue de leur extradition.

La justice suisse a frappé un grand coup, ce mardi, contre l'organisation mafieuse italienne 'Ndrangheta. Au total, 15 personnes soupçonnées d'appartenir à la mafia calabraise ont été interpellées. Dont deux en Valais, 12 dans le canton de Thurgovie et 1 dans le canton de Zurich, précise l'Office fédéral de la justice dans un communiqué. 

Elles ont été placées en détention en vue de leur extradition, l'Italie ayant adressé des demandes officielles à la Suisse entre février 2015 et janvier 2016. Ces demandes reposent sur des mandats d’arrêt et sur deux jugements émis par le tribunal de Reggio Calabria pour appartenance à une organisation criminelle. Deux des individus concernés ont déjà été condamnés, l’un à neuf ans et l’autre à six ans d’emprisonnement.

Les faits qui leur sont reprochés? Notamment la participation à des réunions et à des rituels, la soumission à des structures hiérarchiques et une obéissance absolue. 

Les personnes arrêtées aujourd’hui ont été entendues par les autorités des cantons de Thurgovie, de Zurich et du Valais, sur ordre de l’OFJ, concernant les demandes d’extradition de l’Italie. Si elles acceptent l’extradition immédiate, celle-ci peut avoir lieu selon une procédure simplifiée.

Ce n'est pas la première fois que la police suisse intervient auprès de la "cellule de Frauenfeld" de la 'Ndrangheta. En 2014 déjà, après qu'une de leur réunion avait été filmée et les images diffusées sur la toile,18 mafieux avaient été arrêtés. On les entend parler de trafic de drogue, de vol, d'extorsion et de meurtres.

 

Outre les personnes arrêtées, deux autres suspects ont été cités à comparaître pour être entendus. Comme ils ont été naturalisés, ils ne peuvent pas être mis en détention en vue de l’extradition. En tant que citoyens suisses, ils ne peuvent pas être extradés vers l’Italie contre leur gré.


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

justiceItalie: ouverture du procès "Mafia Capitale" des bas-fonds de RomeItalie: ouverture du procès "Mafia Capitale" des bas-fonds de Rome

justiceMafia: le Ministère public de la Confédération enquête sur l'argent du N°1 de Cosa NostraMafia: le Ministère public de la Confédération enquête sur l'argent du N°1 de Cosa Nostra

MafiaItalie: l'anti-mafia publie une liste de 17 "imprésentables" aux électionsItalie: l'anti-mafia publie une liste de 17 "imprésentables" aux élections

CriminalitéItalie: gros coup de filet contre la mafia calabraiseItalie: gros coup de filet contre la mafia calabraise

Top