Santé: la réduction des prestations complémentaires touche les séniors et les handicapés

chargement

Santé Plusieurs organisations ont averti mardi que la réduction du montant des prestations complémentaires va conduire nombre de bénéficiaires à l'aide sociale. Elles s'opposent à ce report de charge sur les cantons et communes.

  31.01.2017, 19:43
1/2  

Réduire le montant des prestations complémentaires va conduire nombre de bénéficiaires à l'aide sociale, ont averti mardi plusieurs organisations. Elles s'opposent à ce report de charge sur les cantons et communes. Le Parlement examine actuellement la révision de la loi ad hoc.

Les prestations complémentaires (PC) sont une aide financière pour les personnes les plus vulnérables de la société, ont rappelé les organisations faîtières Conseil suisse des aînés, Travail.Suisse et Inclusion.Handicap. Près de 2,3 millions de retraités touchent l'AVS, mais seuls 700'000 d'entre eux bénéficient d'un deuxième pilier.

2240 francs, ça suffit?

Pour la majorité des retraités, les prestations complémentaires complètent donc une retraite modeste: 2240 francs par mois en moyenne. "Pour qui et dans quel cas un tel montant suffit-il?", a interrogé Michel Pillonel, du Conseil des aînés.

Plutôt que des coupes, les organisations réclament une adaptation du montant pour les loyers, resté au niveau de 2001 alors que les loyers ont augmenté de 20%. La révision en ce sens lancée par le Conseil fédéral devrait être traitée en même temps que la révision des PC par le Parlement.

Vie sous contrôle

Par ailleurs, Inclusion.Handicap dénonce "le contrôle exagéré du mode de vie" qu'induirait l'unification de la prise en compte d'éléments de la fortune voulue par le gouvernement.

Pour Travail.Suisse, le seul potentiel d'économie consiste à éviter l'entrée trop précoce de personnes âgées ou handicapées dans des homes. Ceux-ci sont en effet plus coûteux que lorsque les personnes peuvent rester chez elles. Mais il faut pour cela leur en donner les moyens via des prestations complémentaires suffisamment élevées, réclame le syndicat.

300 millions d'économies

La révision de la loi sur les PC veut optimiser le système des prestations complémentaires. Plus de 300 millions d'économies sont attendues. Le projet veut supprimer la possibilité de retirer son 2e pilier sous forme de capital, sauf pour ceux qui veulent acheter une maison. Moins de personnes devraient percevoir des prestations complémentaires grâce notamment à une baisse des franchises dans la prise en compte de la fortune.

Finalement, un peu plus de 160 millions de francs devraient être économisés via un changement du calcul des prestations pour les primes maladies. Il devrait être basé sur les primes effectives plutôt que selon un système de forfait. Cet aspect a été vivement critiqué par les trois organisations.
 

ATS

Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

Médecines doucesLes hôpitaux de l'arc lémanique proposent des soins de médecines complémentairesLes hôpitaux de l'arc lémanique proposent des soins de médecines complémentaires

Tremblements de terreLe National ne veut pas d'une assurance fédérale contre les séismesLe National ne veut pas d'une assurance fédérale contre les séismes

Assurance maladieAssurance maladie: les adultes pourraient payer plus pour soulager les jeunes et les famillesAssurance maladie: les adultes pourraient payer plus pour soulager les jeunes et les familles

Top