08.08.2019, 15:36

Rentrée scolaire: sur la route, le comportement des enfants est imprévisible

chargement
Les enfants peuvent parfois surgir de nulle part.

sécurité Chaque année, 950 enfants sont victimes d’un accident de circulation. 40% d’entre eux ont lieu sur le chemin de l’école. A quelques jours de la rentrée, le bpa lance une campagne de sensibilisation pour rappeler, que, pour eux, la route ne représente pas le même danger que pour un adulte.

La rentrée scolaire approche. Il faut s’attendre à une augmentation du nombre d’enfants sur et le long des routes. Le BPA, avec le soutien du Fonds de sécurité routière et de la police, lance une campagne intitulée Chemin de l’école.

Chaque année, en Suisse, 950 enfants de moins de 15 ans ont un accident dans la circulation routière, qu’ils se déplacent à pied, en trottinette ou à vélo, annonce jeudi le Bureau de prévention des accidents (BPA). Cent quatre-vingt sont grièvement blessés et 7 perdent la vie. Quarante pourcents de ces accidents ont lieu sur le chemin de l’école.

Les accidents qui touchent les enfants âgés de 4 à 9 ans se produisent essentiellement lorsqu’ils traversent la route, sur un passage piéton ou en dehors. Dans trois quarts des cas, l’enfant est happé par une voiture.

 

 

«Pour les enfants, le trajet scolaire est une expérience très particulière», rappelle le BPA. «Ils jouent, font les fous et se racontent leurs dernières aventures, sans penser aux dangers qui les guettent le long des routes», ajoute ce dernier.

Redoubler de prudence

La nouvelle campagne du BPA est destinée à attirer l’attention sur les dangers de la circulation routière sur le chemin de l’école, et de manière plus générale. Il s’agit de sensibiliser les conducteurs au fait que les enfants ont souvent un comportement imprévisible sur le trottoir ou sur la chaussée.

 

 

S’ils se mettent ainsi en danger, ce n’est pas intentionnel. Ce sont des enfants. Du fait de leur taille, leur champ visuel est réduit, et différents éléments leur bouchent la vue.

Par ailleurs, la conscience que les enfants ont des dangers qui les menacent varie en fonction de l’âge. En dessous de 10 ans, ils ont beaucoup de peine à évaluer la vitesse à laquelle une voiture s’approche. Les conducteurs doivent donc être doublement prudents, dans leur propre intérêt et dans celui des enfants.

ATS

Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

À lire aussi...

sécuritéBientôt la rentrée: pour l'ATE, les enfants devraient aller à pied à l'écoleBientôt la rentrée: pour l'ATE, les enfants devraient aller à pied à l'école

traditionFête des vignerons: l'intelligence artificielle au service de la sécuritéFête des vignerons: l'intelligence artificielle au service de la sécurité

Top