21.06.2018, 14:05

Revenus: l'écart entre les salaires les plus élevés et les plus bas reste important en Suisse

chargement
Les 39 CEO des entreprises passées en revue ont perçu au total 172 millions de francs. (illustration)

Revenus Malgré l'initiative contre les rémunérations abusives, l'écart entre les salaires les plus élevés et les plus bas dans les grandes entreprises reste important en Suisse.

L'écart entre les salaires les plus élevés et les plus bas dans 39 des plus grandes entreprises reste à un niveau très élevé, malgré l'initiative sur les rémunérations abusives acceptée par le peuple en 2013. En 2017, le rapport s'est établi de 1 à 143, selon Unia.

Le directeur général d'UBS remporte la palme avec 14,2 millions de francs de salaire annuel, en hausse de 3,6%, indique jeudi Unia dans un communiqué. Cette banque affiche d'ailleurs l'écart le plus gros entre le plus petit et le plus haut salaire: 1:273. Les boss de Novartis, Roche et ABB gagnent également plus de 200 fois plus que leurs salariés les moins bien payés.

 

A lire aussi : Grignoté par l'inflation, le salaire réel des Suisses a reculé de 0,1% en 2017, une première depuis 2008

 

Les 39 CEO des entreprises passées en revue ont perçu au total 172 millions de francs. Si l'on tient compte des autres rémunérations, cela représente une somme de près d'un milliard de francs. Malgré une légère diminution de l'écart par rapport à 2016 (1:164), les salaires des managers restent ainsi élevés, note Unia.

Les écarts de salaires sont les plus élevés dans la pharma (1:213), suivi du secteur bancaire et des assurances (1:195), puis des géants de l'alimentation Nestlé et Lindt&Sprüngli (1:164). Le commerce de détail (Migros et Coop) ferme la marche avec un rapport de 1 à moins de 20.

L'initiative contre les rémunérations abusives n'y a rien changé, note Unia. Alors que les bénéfices des entreprises examinées ont reculé de 24%, les rémunérations des CEO n'ont diminué en moyenne que de 3,4%. Une seule femme, Jasmin Staiblin patronne d'Alpiq, figure parmi les 39 managers examinés. Avec un revenu de près de 2 millions de francs, elle se place au dernier tiers du classement.

ATS

Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

économieEmploi: les salaires effectifs et minimaux ont augmenté pour 453'000 salariés en Suisse, le salaire réel stagneEmploi: les salaires effectifs et minimaux ont augmenté pour 453'000 salariés en Suisse, le salaire réel stagne

EconomieLes salaires des patrons suisses se sont envolés de 41% pendant la criseLes salaires des patrons suisses se sont envolés de 41% pendant la crise

Top