Revue de presse: le port du masque, des cantons jugés trop laxistes et l’appli Swiss-Covid… les titres de ce dimanche

chargement

Médias La crise du coronavirus occupe une nouvelle fois une bonne place dans la presse dominicale. Les habitations exposées aux dangers naturels ainsi que la rémunération des membres du conseil d’administration de la Loterie Romande y figurent également. Voici les principales informations, non confirmées à Keystone-ATS:

 26.07.2020, 08:48
La presse dominicale revient sur les principaux faits d'actualité de ces derniers jours.

1,2 million de personnes menacées par des dangers naturels

LE MATIN DIMANCHE/SONNTAGSZEITUNG: En Suisse, plus de 300’000 bâtiments se trouvent dans une zone naturelle plus ou moins dangereuse, rapportent le Matin Dimanche et la SonntagsZeitung. Ce sont ainsi 1,2 million de personnes qui sont menacées par un glissement de terrain, une chute de pierres, une inondation ou une avalanche. Quelque 11’000 de ces constructions, soit 70’000 personnes, se trouvent dans un secteur à haut risque. S’appuyant sur une base de données de 15’000 adresses, les journaux ont déterminé que 5000 logements de vacances sont situés dans un endroit peu sûr. La grande majorité se trouve dans les cantons de Berne, du Valais et des Grisons. Les journaux ajoutent que 158 de ces maisons sont dans un lieu où plus aucune construction n’est autorisée pour des raisons de sécurité. Les exploitants de ces sites touristiques ne sont pas obligés d’informer les clients du risque. Cela pourrait changer, indiquent les journaux, car une nouvelle loi valaisanne sur les dangers naturels est en cours d’élaboration. Elle pourrait entrer en vigueur en 2022.

Les salaires dans la loterie

LE MATIN DIMANCHE: Les administrateurs de la Loterie Romande gagnent deux fois plus que ceux de Swisslos, pendant alémanique de la LoRO, rapporte le Matin Dimanche. Le journal précise qu’il y a 12 séances par année à la Loterie Romande et 6 à 8 chez Swisslos. La Loterie Romande ne publiant les frais de personnel que dans leur intégralité et non dans le détail, le journal s’est basé sur une déclaration de la conseillère nationale Christine Bulliard-Marbach (PDC/FR) dans «La Liberté» pour établir ce constat. Elle a en effet indiqué qu’elle touchait 33’000 francs par année pour siéger au sein du conseil d’administration de la LoRO. Swisslos publie quant à elle la rémunération totale de son conseil d’administration, soit 150’725 en 2019. Selon le Matin Dimanche, les membres reçoivent 16’000 francs et le président 55’000 francs. Interrogé, le directeur de la Loterie Romande souligne que la comparaison avec Swisslos ne peut pas être faite parce que les membres du conseil d’administration de la LoRO ont des tâches «en termes d’activités, de conduite ou de mises en œuvre» que n’ont pas celles de Swisslos. Il souligne en outre que la Loterie Romande est surveillée par la Commission des loteries et paris (Comlot) et qu’elle respecte la loi. Des élus romands exigent cependant davantage de transparence à l’instar de la sénatrice Lisa Mazzone (Verts/GE) pour qui «il est incompréhensible qu’une institution parapublique ne soit pas totalement transparente».

Le port du masque en question

SONNTAGSBLICK/SONNTAGSZEITUNG/NZZ AM SONNTAG: La presse alémanique s’est intéressée aux masques de protection. Selon la SonntagsZeitung, qui cite Manuel Battagay, membre de la Task Force nationale Covid-19, cette dernière est favorable à l’élargissement de l’obligation de porter le masque en raison de l’augmentation du nombre de cas et de l’élargissement de cette mesure dans les pays voisins. L’infectiologue bâlois propose d’étendre l’obligation du port du masque aux lieux fermés tels que les magasins, les écoles et les restaurants. Plus le taux d’infection est élevé, plus il faut élargir l’obligation du masque, selon lui. Il est déjà obligatoire de porter un masque dans les magasins jurassiens, vaudois et, à partir de mardi, genevois. La NZZ am Sonntag rapporte quant à elle que la militante pour le climat Marie-Claire Graf et l’entrepreneur Olivier Fiechter ont lancé un projet pour aider les hôpitaux, les autorités sanitaires et les entreprises privées à produire eux-mêmes ou à faire produire des masques de protection. Le duo fournit des machines et des matières premières et, en contrepartie, ils gagnent entre 20 et 80 centimes par masque, selon le type de masque. Le journal rapporte également que les hôpitaux suisses se tournent de plus en plus vers des canaux d’approvisionnement autonomes. Ainsi les Hôpitaux universitaires de Genève vont produire leurs propres masques à partir de septembre. Finalement, le SonntagsBlick rapporte que l’entreprise Livinguard met au point des masques qui ne filtrent pas seulement le coronavirus mais le tuent. Le fondateur et PDG de l’entreprise, Sanjeev Swamy, a mis au point avec des chercheurs une méthode qui permet de rendre les surfaces autodésinfectantes. Il est en train de transférer cette technologie aux masques en tissu.

Des cantons trop laxistes?

SONNTAGSBLICK: La Confédération reproche aux cantons d’être trop laxistes dans la mise en œuvre des mesures de protection contre le coronavirus. Les contrôles n’ont pas fonctionné comme ils auraient dû et de nombreuses entreprises sont encore trop laxistes quant aux mesures de protection prescrites, rapporte le SonntagsBlick. Le journal se base sur une directive et un formulaire d’annonce envoyés par l’Office fédéral de la santé publique aux cantons. Selon ce document, les entreprises qui sont exposées à un risque accru devraient être soumises à des contrôles plus stricts. Cela concerne notamment les abattoirs, les boucheries et les autres entreprises de transformation alimentaire. Les inspecteurs leur rendront davantage visite dans les semaines à venir.

Swiss-Covid: 11 millions de francs pour les contribuables

SONNTAGSBLICK: Le coût de développement et de marketing de l’application Swiss-Covid s’élèvent à environ 11 millions de francs pour les contribuables, rapporte le SonntagsBlick. Le Conseil fédéral estime les frais de publicité à environ 2 millions. La campagne de publicité actuelle coûte 1,1 million. Le développement et la maintenance de l’application coûteront également des millions. Le développement du prototype de l’application a été financé par les budgets de recherche des écoles polytechniques fédérales de Zurich et de Lausanne. Cela n’a entraîné aucun coût supplémentaire pour la Confédération.

La nomination du procureur général de la Confédération en question

SONNTAGSBLICK: Suite aux turbulences entourant la démission du procureur général de la Confédération Michael Lauber, le conseiller national Alfred Heer (UDC/ZH) lance une proposition de réforme au Parlement, rapporte le SonntagsBlick. Il veut que le procureur général de la Confédération soit à nouveau nommé par le Conseil fédéral et soit surveillé par la Délégation du Conseil fédéral pour la sécurité. Cette dernière comprend la cheffe du Département de la défense, la ministre de la justice et le ministre des affaires étrangères. L’actuelle Autorité de surveillance du Ministère public de la Confédération (AS-MPC) serait dissoute.

ATS

Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

MédiasRevue de presse: traçage renforcé, hausse des cas et police des transports… les titres de ce dimancheRevue de presse: traçage renforcé, hausse des cas et police des transports… les titres de ce dimanche

JOURNAUXRevue de presse: coût du congé paternité surestimé, du chlorothalonil dans l’eau d’Evian, drones de l’armée indisponibles,… les titres de ce dimancheRevue de presse: coût du congé paternité surestimé, du chlorothalonil dans l’eau d’Evian, drones de l’armée indisponibles,… les titres de ce dimanche

Revue de presse dominicale

Coronavirus, congé paternité, succession d’Albert Rösti à la tête de l’UDC, rente de Christoph Blocher ou encore...

  12.07.2020 08:39

MédiasRevue de presse: traçage défaillant, affaire Maudet et rente de Blocher… les titres de ce dimancheRevue de presse: traçage défaillant, affaire Maudet et rente de Blocher… les titres de ce dimanche

Top