Revue de presse: salaires en baisse, endettement national et négociations salariales aux CFF... les titres de ce dimanche

chargement

Médias Le coronavirus fait encore les gros titres de la presse dominicale. Les conséquences sur les salaires et la dette sont cette fois-ci décrites.

 20.12.2020, 10:30
Photo d'illustration.

Les salaires des Suisses en baisse

La pandémie de Covid-19 fait plonger le salaire des Suisses, écrit Le Matin Dimanche, qui se réfère à un sondage de la société de recouvrement Intrum, portant sur 24 pays. Environ un tiers des Suisses (34%) ont vu leurs revenus diminuer à cause du Coronavirus en 2020 et près d’un quart (24%) craint une baisse dans un proche avenir. Conséquence, un Suisse sur cinq (19%) a dû reporter au moins une fois une facture, soit légèrement plus qu’en 2018, (14,6%), selon l’Office fédéral de la statistique. «Avec cette deuxième vague, peut-être une troisième au printemps, et les nouvelles mesures drastiques prises par la Confédération et les cantons […] il faut s’attendre à une augmentation des chômeurs en fin de droit parallèlement à de nouvelles pertes d’emploi. Cela va faire très mal», estime dans le journal l’économiste en chef de l’Union syndicale suisse (USS), Daniel Lampart.

La Suisse ne craint pas l’endettement

La hausse de l’endettement provoquée par la crise liée au coronavirus ne pose pas de problème à la Suisse, estime dans le SonntagsBlick Marius Brülhart, membre de la task force Covid-19 du Conseil fédéral. «Presque aucun autre pays au monde ne dispose d’autant de munitions fiscales pour soutenir l’économie nationale», explique le professeur d’économie à l’université de Lausanne. «Si l’on ajoute une croissance économique modérée de 1 à 3% par an, il devient très clair que nous ne devons pas nous préoccuper de la gestion économique de la crise». L’économiste relève que la Suisse peut emprunter sur les marchés financiers à un taux d’intérêt négatif pour une période fixe de 50 ans. «Imaginez une telle offre de prêt hypothécaire!». Dans la NZZ am Sonntag, M. Brülhart considère que l’efficacité de la responsabilité personnelle ne doit pas être surestimée. «Tous les pays s’efforcent de trouver l’équilibre entre la responsabilité personnelle et la coercition. Cela ne fonctionne ni sans l’un ni sans l’autre», précise-t-il.

Les employés de Swiss vaccinés ?

La compagnie aérienne Swiss va rendre obligatoire la vaccination contre le coronavirus pour une partie de ses employés, relate la SonnstagsZeitung. La filiale de Lufthansa s’attend à ce que certains pays subordonnent l’entrée sur leur territoire à la preuve d’une vaccination contre le Covid-19. La compagnie justifie sa décision par le fait qu’il est probable que la mesure sera aussi appliquée aux pilotes et au personnel de bord.

SwissCovid: encore des failles?

L’application SwissCovid aurait encore des ratés, indique le SonntagsBlick. Testé positif au coronavirus, Beat Walti, le chef du groupe PLR aux Chambres fédérales, a immédiatement communiqué à l’administration fédérale et à l’application d’alerte son état de santé. Mais sa voisine directe au Conseil national, Petra Gössi, la présidente du parti, n’a pas été avertie par SwissCovid. Le système doit pourtant transmettre un signal, lorsque la distance est inférieure à 1,5 mètre pendant au moins quinze minutes. Mme Gössi a néanmoins été testée négative, tout comme l’autre voisin de M. Walti, Kurt Fluri (PLR/SO).

L’USAM et ses lien chinois

L’Union suisse des arts et des métiers (USAM) entretient des liens étroits avec le parti communiste chinois, affirme la NZZ am Sonntag. Le réseau entre les représentants de l’organisation faîtière des PME suisses et les représentants du régime chinois est constitué d’entreprises et d’associations, mais aussi de relations personnelles. Derrière ces connexions apparaît Yuming Yang, selon le journal. Or, ce Chinois, qui vit en Suisse occidentale et qui siège à la direction de Swiss China Investment Platform Association avec le directeur de l’USAM Hans-Ulrich Bigler, est proche du régime chinois et s’occuperait de propagande. L’USAM se défend toutefois dans le journal de faire le jeu de Pékin. «Tant que la Confédération suisse considère le deuxième plus grand partenaire commercial comme un partenaire stratégique, la Chine est également un partenaire pour la plus grande organisation faîtière de l’économie suisse», a écrit l’association patronale.

Discussions salariales entre les CFF et les syndicats

Un arbitrage sera nécessaire après l’échec des négociations salariales entre la direction des Chemins de fer fédéraux (CFF) et les syndicats, selon la NZZ am Sonntag. Le tribunal arbitral peut être consulté en cas de litige, mais cette situation est très rare. Les CFF ont menacé d’y recourir dès le début des discussions, affirment des syndicalistes dans le journal. Ils disent regretter cette attitude, car le personnel était, selon le syndicat suisse des mécaniciens de locomotive et aspirants, prêt à faire des concessions, malgré son grand engagement pendant la pandémie de Covid-19. Les mesures proposées par les CFF s’appliqueraient essentiellement aux jeunes et aux nouveaux employés et entraîneraient une réduction drastique de leur salaire.

Un projet suisse pour le traitement mondial des données de santé

Une fondation suisse veut jeter les bases d’une nouvelle organisation qui réglementera le traitement des données de santé au niveau mondial, rapporte la NZZ am Sonntag. La fondation Botnar, basée à Bâle, et son directeur Stefan Germann sont à l’origine du projet, soutenu par la Confédération suisse, la ville et le canton de Genève ainsi que de nombreux scientifiques de renom. Elle sera basée au sein de l’institut de santé globale de l’université de Genève, ville qui accueille également l’Organisation mondiale de la santé (OMS). L’ancien ambassadeur indien Amandeep Gill dirigera la nouvelle entité. Un groupe de la fondation a déjà commencé ses travaux sous le nom d’I-DAIR. L’objectif de la fondation est d’uniformiser la réglementation du traitement des données des patients, qui présente un grand intérêt pour la recherche, l’industrie pharmaceutique ou les compagnies d’assurances.

ATS

Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

MédiasRevue de presse: hôpitaux au bord de la rupture, emploi et abus dans le sport… les titres de ce dimancheRevue de presse: hôpitaux au bord de la rupture, emploi et abus dans le sport… les titres de ce dimanche

JOURNAUXRevue de presse: vaste campagne de vaccination, la Poste qui embauche, ouverture de l’armée aux étrangers,… les titres de ce dimancheRevue de presse: vaste campagne de vaccination, la Poste qui embauche, ouverture de l’armée aux étrangers,… les titres de ce dimanche

MédiasRevue de presse: coronavirus, opérations dans les hôpitaux et djihadisme féminin… les titres de ce dimancheRevue de presse: coronavirus, opérations dans les hôpitaux et djihadisme féminin… les titres de ce dimanche

pandémieCoronavirus: les premiers vaccins arrivent en SuisseCoronavirus: les premiers vaccins arrivent en Suisse

À la UneRevue de presse: gestion de la deuxième vague, coronagraben et pompiers Genevois... les titres de ce dimancheRevue de presse: gestion de la deuxième vague, coronagraben et pompiers Genevois... les titres de ce dimanche

Top