29.09.2019, 08:34

Revue de presse: trains Bombardier, nouveau label communal ou passeport confisqué… les titres de ce dimanche

chargement
On fait pour vous le tour des principales nouvelles dévoilées par les journaux dominicaux. (Illustration)

A la une Outre la création de douze nouveaux postes au Ministère public, la presse dominicale s’est penchée notamment sur le rapatriement des mères djihadistes d’enfants suisses et sur l’initiative du PDC visant à freiner les coûts de la santé.

Ce dimanche, la presse helvétique aborde la restructuration au Ministère public de la Confédération et la stratégie de Berne face aux djihadistes suisses. Elle s’est aussi entretenue avec le président du PDC Gerhard Pfister. Voici quelques-uns des thèmes abordés, non confirmés à l’agence de presse Keystone-ATS:

Douze nouveaux postes au MPC

NZZ am Sonntag: Le procureur de la Confédération Michael Lauber, qui vient d’être réélu par l’Assemblée fédérale, veut créer douze nouveaux postes au sein du Ministère public (MPC). Dans le détail, il souhaite huit procureurs et analystes supplémentaires, une place dédiée à la poursuite de la cybercriminalité et une pour la «gestion intégrée des risques», fait savoir la NZZ am Sonntag qui se base sur un devis établi par le bureau du procureur pour l’année prochaine, et qui a été approuvée par le Conseil fédéral en août. Pour l’heure, le Parquet fédéral compte entre 220 et 230 pleins-temps.

Cette hausse des effectifs est estimée à deux millions de francs dans le budget 2020. M. Lauber souhaite utiliser ce personnel supplémentaire pour accélérer les procédures pénales qui ont été ouvertes il y a plus de cinq ans. Leur part dans l’ensemble des procédures du MPC devrait passer de 14,5 % l’année dernière à 8 % l’année prochaine. Au total, l’instance prévoit de dépenser environ 71 millions de francs. Lors de son entrée en fonction en 2012, les coûts totaux s’élevaient encore à 48 millions.

Rapatriement des mères djihadistes

SonntagsZeitung / Le Matin Dimanche: Selon la SonntagsZeitung et Le Matin Dimanche, Berne envisage le rapatriement des mères djihadistes d’enfants suisses. Jusqu’à présent, le Conseil fédéral ne voulait pas rapatrier activement des djihadistes adultes qui avaient été capturés en Syrie après avoir rejoint l’organisation terroriste groupe Etat islamique et combattu pour elle.

Selon les informations obtenues par les deux hebdomadaires, des décideurs au sein des départements des affaires étrangères et de la défense sont aujourd’hui convaincus qu’un retour de sept enfants suisses – tous originaires des cantons de Vaud et Genève – retenus dans des camps syriens par les forces kurdes ne peut se faire qu’avec leurs mères – deux Suissesses et deux étrangères. La situation en Syrie menace de redevenir explosive et les prisonniers pourraient en profiter pour fuir les camps d’internement.

Et le risque d’un éventuel retour clandestin en Suisse n’est alors pas exclu. Selon de larges franges de l’Administration fédérale, mieux vaudrait un retour contrôlé plutôt que d’avoir des mères djihadistes dans la nature, écrivent les deux journaux. Le Conseil fédéral devrait se positionner ces prochains jours.

Pfister défend son initiative

Le Matin Dimanche: : Le président du PDC Gerhard Pfister défend l’initiative de son parti pour freiner les coûts de la santé dans les pages du Matin Dimanche. «Il faut permettre à la politique fédérale de faire ce qu’elle doit faire en réduisant les blocages provoqués par les acteurs du système», explique-t-il lors d’un entretien. Selon le Zougois, ces acteurs soutiennent les mesures visant à réduire les coûts, «pour autant qu’ils soient eux-mêmes épargnés».

L’initiative exige que la Confédération et les cantons prennent des mesures incitatives contraignantes lorsque l’augmentation des coûts moyens annuels par personne assurée dans l’assurance maladie obligatoire est supérieure d’un cinquième à l’évolution des salaires nominaux. Si besoin, ces mesures doivent aussi comprendre des sanctions.

Par ailleurs, Gerhard Pfister se dit "étonné" du nombre de groupes d’influences qui l’approchent depuis qu’il siège dans la commission de la santé. Ces appels du pied le "dérangent" et il estime que les politiciens ne devraient pas "exagérer dans la prise de mandats. Mais il ne compte pas demander aux membres de son parti d’y renoncer. "Chaque parlementaire décide pour lui-même".

Vers une commande des CFF?

NZZ am Sonntag: Bombardier veut vendre d’autres trains aux CFF. «Nous aimerions recevoir une autre commande des CFF l’année prochaine», déclare ainsi le directeur de Bombardier Transport, Danny Di Perna dans une interview avec la NZZ am Sonntag. Le FV-Dosto est adapté aux besoins des CFF et commence à faire ses preuves, selon le dirigeant. Les problèmes du modèle sont connus et «seront résolus dans un avenir proche», assure-t-il encore.

En 2010, les CFF ont commandé 62 trains au constructeur canadien. A l’origine, ils auraient dû être livrés en 2013. Jusqu’ici 20 trains l’ont été et aucun ne roule sur les tronçons prévus, écrit la NZZ am Sonntag. Or lors de la signature du contrat, les CFF ont obtenu la possibilité d’acheter jusqu’à 100 trains supplémentaires. Une flotte de même type de trains permet de réaliser de très importantes économies d’échelle, souligne ainsi Danny Di Perna qui relève que les CFF ont par ailleurs un besoin «urgent» de matériel roulant.

Sans compter que Bombardier a investi dans son usine basée à Villeneuve (VD) justement pour les trains à deux étages. Si aucune autre commande ne suit, celle-ci sera alors à court de travail et l’emploi des 550 personnes en production menacé, prévient Danny Di Perna.

Photos de vacances à la loupe

SonntagsZeitung: La police fédérale suisse n’en finit pas de trier des photos de vacances publiées sur internet à la recherche d’éventuelle pornographie infantile. En toile de fond, le devoir des géants de l’Internet comme Google ou Facebook de signaler aux autorités policières les contenus pornographiques mettant en scène des enfants publiés sur leurs plateformes, rapporte la SonntagsZeitung.

Seulement voilà, le contenu téléchargé, y compris envoyé via messagerie privée, est analysé à l’aide d’algorithmes qui cherchent entre autres dans ces images de la peau nue et des enfants.

Sur les quelque 9000 signalements reçus par Fedpol en 2018, un peu moins de 10 % était pertinent en droit pénal. Le reste était inoffensif – notamment des clichés de vacances à la plage. Des responsables à la protection des données dénoncent en revanche dans les pages du journal une surveillance de masse privée.

Confiscation de passeport

SonntagsBlick: Des fonctionnaires du gouvernement turc ont confisqué le passeport d’une Bâloise de 33 ans au consulat de Turquie à Zurich. Née et élevée à Bâle, cette femme d’origine kurde s’est rendue au consulat en août pour une simple formalité bureaucratique, raconte le SonntagsBlick. Mais les employés lui ont alors retiré son passeport, arguant qu’une procédure pénale était en cours contre elle en Turquie.

Son avocat en Turquie a découvert qu’elle était recherchée pour propagande terroriste. Selon la Bâloise, cette accusation est absurde – elle ne fait que critiquer de temps en temps la politique du président en fonction Recep Tayyip Erdogan sur les réseaux sociaux. La pratique de la Turquie de retirer les passeports à ses ressortissants est déjà bien connue en Allemagne ou en Autriche.

En Suisse, il s’agit du premier cas du genre. Un porte-parole du DFAE a déclaré au journal que l’autorité émettrice du pays d’origine des citoyens concernés était responsable de la délivrance et du retrait des passeports.

Un label pour les communes?

Le Matin Dimanche: Et si la Suisse récompensait ses communes qui s’engagent en faveur de la biodiversité? La proposition, piquée à la France qui récompense les siennes sous l’étiquette villes ou villages fleuris, a été déposée cette semaine par le conseiller national Mathias Reynard (PS/VS).

L’élu demande au Conseil fédéral d’estimer le coût de l’introduction d’un label au niveau national qui viserait à récompenser les communes qui s’engagent pour l’amélioration de la qualité de vie, écrit Le Matin Dimanche. Il aimerait également qu’on évalue ses retombées économiques, mais aussi son impact sur la préservation des ressources naturelles.

Pour le président de l’Union des villes suisses Kurt Fluri (PLR/SO) l’idée est «bonne» mais il ne faudrait pas «que cela génère une bureaucratie inutile». «Ce serait un encouragement pour verdir les communes», estime de son côté, le président de l’Association des communes suisses, le sénateur Hannes Germann (UDC/SH) qui imagine déjà des sources de financement. La réponse des services de Simonetta Sommaruga, la nouvelle ministre de l’Environnement, donnera le ton.

ATS

Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

A la uneRevue de presse: interdiction des pesticides, convoi de chlore ou avions de combat… les titres de ce dimancheRevue de presse: interdiction des pesticides, convoi de chlore ou avions de combat… les titres de ce dimanche

MédiasRevue de presse: vie des élus à Berne, affaire CarPostal et braquages de fourgons… les titres de ce dimancheRevue de presse: vie des élus à Berne, affaire CarPostal et braquages de fourgons… les titres de ce dimanche

journauxRevue de presse: violence conjugale, infractions à la signalisation ferroviaire, lacunes dans la lutte contre la «cyberpédophilie»,… les titres de ce dimancheRevue de presse: violence conjugale, infractions à la signalisation ferroviaire, lacunes dans la lutte contre la «cyberpédophilie»,… les titres de ce dimanche

Revue de presse dominicale

Les violences conjugales en Suisse, le non-respect de la signalisation ferroviaire ou encore des incidents à répétition...

  25.08.2019 08:43

A la uneRevue de presse: wagons dangereux, industrie du tabac et retraite à 67 ans...les titres de ce dimancheRevue de presse: wagons dangereux, industrie du tabac et retraite à 67 ans...les titres de ce dimanche

MédiasRevue de presse: un directeur surveillé, un congé paternité trop court, des biens fonciers à l’abandon… les titres de ce dimancheRevue de presse: un directeur surveillé, un congé paternité trop court, des biens fonciers à l’abandon… les titres de ce dimanche

Top