15.07.2020, 22:34

Santé: l’introduction du dossier électronique du patient renvoyé à l’an prochain

chargement
Le dossier électronique du patient (DEP) réunira toutes les données médicales pertinentes pour le traitement d'une personne.

Retard Il se fait attendre. Le dossier électronique du patient ne sera pas introduit avant l’an prochain. Prévu initialement au printemps 2020, puis reporté à l’automne, il souffre de problèmes de certification.

Déjà reporté du printemps à l’automne 2020, l’introduction en Suisse du dossier électronique du patient (DEP) ne deviendra pas réalité avant l’année prochaine. L’Office fédéral de la santé publique (OFSP) l’indique mercredi à Keystone-ATS. Il invoque des retards dans les procédures de certification.

L’OFSP confirme une information révélée par les journaux du groupe Tamedia. En février, il se montrait encore confiant: il estimait que les premiers dossiers électroniques seraient introduits durant l’été par les fournisseurs les plus en avance dans le processus de certification. D’autres opérateurs devaient suivre en automne. Il n’en est rien.

L’office fédéral attend désormais du groupe de travail du DEP, constitué de la Confédération et des cantons, qu’il mène rapidement le processus de certification à son terme, écrit-il. L’OFSP exige que les premières communautés de référence lancent au moins l’exploitation pilote du DEP avant la fin de l’année, afin que tous les habitants puissent ouvrir leur propre dossier électronique au printemps prochain.

Régulation par la Confédération

«Aucune communauté de référence n’est à même de connaître la date de l’introduction du DEP», commente Samuel Eglin, directeur d’Axsana, l’un des futurs fournisseurs. Et de rappeler qu’aucune des neuf futures communautés de référence n’est encore certifiée. Pour expliquer ces retards, M. Englin pointe du doigt la régulation échelonnée par la Confédération, parallèle aux travaux de développement et aux procédures de certification.

Pour sa part, Axsana a facturé ses travaux en 2019 à hauteur de 10% de la redevance régulière pour sa plateforme. Les frais de lancement ne sont pas entièrement couverts par l’Etat. Propriété de douze cantons alémaniques et d’organisations du domaine de la santé, cette société a décidé de ne facturer qu’environ 40% de cette redevance pour l’année 2020, alors qu’un taux de 80% était prévu initialement.

Le dossier électronique du patient (DEP) réunira toutes les données médicales pertinentes pour le traitement d’une personne. Il devra être accessible en permanence par des spécialistes de la santé. Le DEP vise à améliorer la sécurité, la qualité et l’efficacité des traitements médicaux.

ATS

Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

SantéLe futur dossier électronique du patient sera développé à l'échelle romandeLe futur dossier électronique du patient sera développé à l'échelle romande

Top