03.07.2018, 16:21

Scandale CarPostal: nouvelles irrégularités en France et au Liechtenstein

chargement
Les comptes des filiales de CarPostal en France et au Liechtenstein présentent des défaillances.

Scandale CarPostal Nouvelles révélations dans le scandale CarPostal. La Poste reconnaît d'autres irrégularités dans les finances des filiales en France et au Liechtenstein. Tous les coûts n'ont pas été imputés correctement.

Les finances des filiales de CarPostal en France et au Liechtenstein ne reflètent pas totalement la réalité. Il s'agit d'une nouvelle défaillance dans la gestion de CarPostal.

Les tableaux de rendement de la filiale française de CarPostal sont incomplets. Des coûts n'ont pas été imputés correctement, explique La Poste dans un communiqué mardi.

Les clarifications approfondies de la Poste confirment que CarPostal a procédé de 2007 à 2012, auprès de la maison mère, à une distribution dissimulée du bénéfice sous la forme de frais de licence non autorisés se rapportant à l’utilisation de la marque CarPostal. Au total, CarPostal a ainsi versé quelque 67 millions de francs à la maison mère de 2007 à 2012.

 

Bénéfices illicites réinvestis à l'étranger

Le rapport d’enquête de Kellerhals Carrard indique de plus que, pendant la période de la distribution dissimulée du bénéfice au sein du groupe, des fonds d’un montant similaire ont été investis dans les activités de CarPostal à l’étranger. Il apparaît donc vraisemblable que les bénéfices générés de manière illicite aient servi à renforcer les activités à l’étranger.

Les décisions stratégiques d’alors sont légitimes, mais doivent être examinées de manière critique aujourd'hui, poursuit l'ex-régie fédérale. Une autre imputation des coûts directement à la charge des sociétés étrangères n’aurait permis un EBIT positif qu’à une échéance ultérieure, du moins en France.

Engagement au Liechtenstein réévalué

Pour CarPostal Liechtenstein, dans ces circonstances, il n’en aurait pas résulté un EBIT positif au cours des dernières années. Au vu de ces conclusions, l’engagement futur au Liechtenstein doit désormais être réexaminé dans la perspective du renouvellement de la concession en 2021.

La Poste veut apporter toute la clarté nécessaire à propos de cette situation. Elle tient à déterminer les responsabilités juridiques dans le cadre du contrôle déjà annoncé des responsabilités.

Cette information de La Poste intervient alors que le président du conseil d'administration de la Poste, Urs Schwaller, a passé lundi et mardi son examen devant une commission parlementaire. La conseillère fédérale Doris Leuthard a aussi été auditionnée.

ATS

Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

À lire aussi...

Transports routiersTransports routiers: CarPostal France verse plus de 6 millions d'euros à ses concurrentsTransports routiers: CarPostal France verse plus de 6 millions d'euros à ses concurrents

sanctionsScandale CarPostal: l'ensemble de la direction de l'entreprise licencié, décharge restreinte du Conseil fédéralScandale CarPostal: l'ensemble de la direction de l'entreprise licencié, décharge restreinte du Conseil fédéral

La PosteScandale CarPostal: la directrice de La Poste Susanne Ruoff démissionneScandale CarPostal: la directrice de La Poste Susanne Ruoff démissionne

La Poste: la directrice démissionne

La directrice de La Poste Susanne Ruoff a annoncé sa démission dimanche. Elle dit assumer la responsabilité des...

  10.06.2018 21:50

Scandale CarPostalScandale CarPostal: le président du comité d'experts indépendants démissionneScandale CarPostal: le président du comité d'experts indépendants démissionne

Top