Secret bancaire: la Suisse prête à livrer des données aux Etats-Unis

chargement

Berne Des milliers de données bancaires seront remises aux Etats-Unis par la Suisse.

Par ats
  31.01.2012, 12:00
Des données bancaires avaient déjà été saisies au Crédit Suisse en 2010.

La Suisse est prête à remettre des milliers de données bancaires aux Etats-Unis. Celles-ci sont toutefois cryptées. Un décodage généralisé des noms de collaborateurs concernés est prévu dans le cadre d'une solution globale au différend fiscal avec Washington.

Il ne s'agit pas de données concernant les clients mais des activités commerciales des banques avec les Etats-Unis. Elles doivent être remises dans le cadre de procédures ordinaires de surveillance et d'entraide judiciaires. Jusqu'ici les autorités helvétiques n'ont transmis aux Etats-Unis aucune donnée concernant les collaborateurs des banques qui ne soit pas codée.

Le Conseil fédéral a décidé la semaine dernière de continuer, en principe, à ne délivrer que des données cryptées. Il en a informé lundi la commission de l'économie du Conseil National, a indiqué mardi le porte-parole du Département fédéral des finances (DFF) Roland Meier, confirmant des informations publiées par la radio alémanique DRS et le «Blick».

Jusqu'à ce qu'une solution globale soit trouvée avec les autorités judiciaires américaines, les noms décodés ne peuvent être transmis que dans des cas particuliers et dans le cadre d'une procédure ordinaire. Une demande devra être déposée auprès des autorités suisses et préciser que la personne concernée est punissable selon les deux droits américain et suisse.

Selon le DFF, la quantité de données jusqu'ici prévue pour une transmission codée ne s'élève pas à des millions. Pour une banque, 20'000 pages de données cryptées sont toutefois évoquées. Et le département de souligner que la délivrance de ces documents était important dans le cadre des négociations avec Washington. Le DFF s'est en revanche refusé à donner davantage d'informations, notamment sur le nombre de banques concernées.

Accord en toile de fond

Onze banques helvétiques se trouvent actuellement dans le collimateur du fisc américain, parmi elles Credit Suisse, Julius Baer et la banque cantonale de Bâle. Egalement sous pression la banque privée saint-galloise Wegelin s'est sabordée. Elle a vendu ses affaires non américaines au groupe Raiffeisen pour un montant non dévoilé.

Lors du dernier Forum économique mondial de Davos, le ministre des finances Eveline Widmer-Schlumpf a affirmé vouloir aboutir à un accord fiscal avec les Etats-Unis «cette année encore». Les points essentiels ont déjà été réglés mais les discussions achoppent sur certains détails, notamment sur ce que les banques concernées devront verser.

Le 31 décembre, la conseillère fédérale avait affirmé que, selon le droit suisse qui était alors en vigueur, les banques concernées n'ont rien fait d'interdit. Elles ont toutefois violé le droit américain et risquent des poursuites. L'accord que Berne entend passer avec Washington devrait clore l'affaire.

Grogne au Parlement

Le Parlement devra se prononcer. Il a déjà été échaudé par l'affaire. Le Conseil des Etats a renâclé avant de donner son accord aux demandes groupées dans le cadre de la convention de double imposition avec les Etats-Unis, sur laquelle le National doit encore se prononcer.

Les sénateurs ont d'abord renvoyé l'affaire à leur commission, jugeant trop flou le rapport du gouvernement explicitant les moyens pour le fisc américain de chasser leurs contribuables fraudeurs. Les conditions d'octroi de l'entraide administrative ont finalement été précisées.

La transmission d'informations sans identification de nom ou d'adresse (demandes groupées) devrait être autorisée si la banque ou ses collaborateurs ont contribué à des modèles de comportement délictueux. Par des conseils, par exemple. Si la banque n'a rien fait ou est restée passive, le nom ou l'adresse du client suspect restera nécessaire.




 


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

rapportPas d’indice de violence systématique dans les centres d’asilePas d’indice de violence systématique dans les centres d’asile

live
En directCoronavirus: un convoi de RAlpin refoulé par l'Italie, faute de "green pass"Coronavirus: un convoi de RAlpin refoulé par l'Italie, faute de "green pass"

IL S’EST PASSÉ QUOI?Les 5 infos à retenir dans l’actu suisse de ce lundi 18 octobreLes 5 infos à retenir dans l’actu suisse de ce lundi 18 octobre

étudeEnviron 3% des Suisses se sentent totalement exclus de la société. Et les autres? Notre infographieEnviron 3% des Suisses se sentent totalement exclus de la société. Et les autres? Notre infographie

Drame familialUn homme et sa fille trouvés morts à Rapperswil-Jona (SG)Un homme et sa fille trouvés morts à Rapperswil-Jona (SG)

Top