15.09.2020, 15:38

Sexisme : les médias traitent encore trop le viol comme un fait divers

Premium
chargement
Les violences sexistes les plus médiatisées sont les viols, soit 46% des articles. (illustration)

Presse Selon le rapport «Traitement médiatique des violences sexistes», de l’institut Décadrée, les médias romands traitent encore trop les violences sexistes comme des faits divers.

Les médias romands traitent encore trop les violences sexistes comme relevant du fait divers ou de la rubrique people, au lieu d’un phénomène de société ou de santé publique. C’est une des principales observations du rapport «Traitement médiatique des violences sexistes», de l’institut Décadrée.

Créé en 2016, l’institut de recherche et de formation et laboratoire d’idées sur l’égalité dans les médias a analysé 1120 articles de onze rédactions dans les cantons de Genève, Vaud et du Valais entre février 2019 et février 2020. Sa...

Top