26.09.2019, 13:45

Soleure: des pièces non testées ont été installées dans la centrale nucléaire de Gösgen

chargement
L'erreur a été détectée grâce à des centrales nucléaires étrangères. (Illustration)

Nucléaire Nouvel incident dans la centrale nucléaire de Gösgen, dans le canton de Soleure. 101 pièces non testées ont été utilisées dans l'infrastructure. Elles ont été remplacées lors de la révision annuelle. L’incident n’est toutefois pas d’une grande gravité: il a seulement été classé au 1er niveau sur 7.

Des convertisseurs de mesure de pression non testés ont été installés dans la centrale nucléaire de Gösgen, à Däniken (SO). Au total, 101 de ces pièces ont été utilisées. L’erreur a été détectée sur la base d’un rapport provenant de centrales nucléaires étrangères.

L’exploitant a constaté l’erreur en mai dernier. Les pièces ont été changées lors de l’arrêt de la centrale pour sa révision annuelle de 2019, a indiqué jeudi l’Inspectorat fédéral de la sécurité nucléaire (IFSN).

L’incident a été classé au niveau 1 de l’échelle internationale des événements nucléaires (INES), qui compte huit niveaux (de 0 à 7). L’événement a eu une incidence sur la sécurité nucléaire, écrit l’IFSN.

Rapports de centrales étrangères

Les 101 convertisseurs de mesure de pression utilisés dans l’espace annulaire n’avaient pas fait l’objet d’essais pour déterminer leur aptitude à des conditions de défaillances. Les convertisseurs testés et ceux qui ne le sont pas désignés de la même manière par le fabricant et ne diffèrent pas optiquement, explique l’IFSN. Des rapports de centrales étrangères ont permis de découvrir le problème.

L’enceinte de confinement de la centrale de Gösgen se compose d’une enveloppe sous pression en acier, de l’enceinte de confinement primaire et du bâtiment du réacteur, appelé aussi enceinte de confinement secondaire. L’espace annulaire est la partie du bâtiment du réacteur située à l’extérieur de l’enveloppe sous pression en acier.

Conduites sous pression

Des conduites sous pression passent dans l’espace annulaire. La rupture d’une telle conduite peut entraîner une augmentation de la température et de l’humidité dans les parties de l’espace annulaire qui ne sont pas séparées de l’endroit où un tel dommage se produirait.

Dans une telle situation, il faut s’attendre à une défaillance des convertisseurs de mesure de pression qui n’ont pas été testés. La présence de ces convertisseurs de pression non testés a entraîné une augmentation de la probabilité d’un endommagement du coeur, constate l’IFSN.

ATS

Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

clap de finNucléaire: dans 3 mois exactement, la centrale de Mühleberg sera définitivement hors serviceNucléaire: dans 3 mois exactement, la centrale de Mühleberg sera définitivement hors service

atomeNucléaire: dans 111 jours, on fermera la centrale de MühlebergNucléaire: dans 111 jours, on fermera la centrale de Mühleberg

Dans 111 jours, on ferme Mühleberg

En activité depuis 47 ans, la centrale nucléaire de Mühleberg s’arrêtera de fonctionner dans très exactement 111 jours....

  30.08.2019 21:44

EnergieSoleure: la centrale nucléaire de Gösgen rebranchée après un court-circuitSoleure: la centrale nucléaire de Gösgen rebranchée après un court-circuit

IntempériesArgovie: arrêt d'urgence de la centrale nucléaire de Beznau frappée par la foudreArgovie: arrêt d'urgence de la centrale nucléaire de Beznau frappée par la foudre

NucléaireSoleure: la centrale nucléaire de Gösgen débranchée durant plusieurs jours à cause d’un court-circuitSoleure: la centrale nucléaire de Gösgen débranchée durant plusieurs jours à cause d’un court-circuit

Top