23.01.2018, 00:01

SSR assaillie par divers adversaires

Premium
chargement
La SSR est sous le feu des critiques des partisans de l’initiative «No Billag»...
Par Philippe Boeglin

MÉDIAS Les partisans de «No Billag» se recrutent au sein d’une certaine droite: PME, jeunes ultra-libéraux ou UDC.

Qui veut la peau de la SSR? La Société suisse de radiodiffusion et télévision n’est certes pas officiellement ciblée par l’initiative populaire dite «No Billag», en votation le 4 mars, mais elle se trouve de facto dans son viseur. Le texte attaque en effet sa principale source de financement: il veut effacer la redevance de réception, génératrice de...

À lire aussi...

live
EpidémieCoronavirus: un premier cas de contamination au TessinCoronavirus: un premier cas de contamination au Tessin

PréventionCoronavirus: l’économie tessinoise qui dépend des travailleurs italiens reste vigilanteCoronavirus: l’économie tessinoise qui dépend des travailleurs italiens reste vigilante

AppauvrissementVotation du 17 mai: les PME s’opposent à l’initiative de l’UDC contre la libre-circulationVotation du 17 mai: les PME s’opposent à l’initiative de l’UDC contre la libre-circulation

Service publicMédias: les audiences radio/TV de la RTS baissent, mais progressent sur le digitalMédias: les audiences radio/TV de la RTS baissent, mais progressent sur le digital

Moins cherAssurance maladie: Groupe Mutuel en faveur de l’achat des médicaments à l’étrangerAssurance maladie: Groupe Mutuel en faveur de l’achat des médicaments à l’étranger

Top