St-Imier (BE) va accueillir plus d'un millier de libertaires

chargement

société Plus d'un millier d'anarchistes de toute la planète se sont donné rendez-vous en août à St-Imier pour les Rencontres internationales de l'anarchisme.

  30.07.2012, 08:20
Un rassemblement similaire avait déjà eu lieu en 1872. Le philosophe russe Bakounine y était présent.

Des centaines d'anarchistes de tous les pays, se sont donné rendez-vous du 8 au 12 août à St-Imier, dans le Jura bernois, pour les Rencontres internationales de l'anarchisme. En ce haut-lieu du mouvement, ces libertaires assisteront à des conférences, à des débats et à des concerts.

"Nous voulons nous retrouver entre anarchistes de toutes tendances et de pays différents", explique Michel Nemitz, animateur de la coopérative culturelle autogérée Espace Noir à St-Imier. Des participants sont notamment attendus d'Amérique latine, de Chine, de Russie et des pays du Maghreb.
 
Au total, ce sont entre 1000 et 3000 libertaires qui débarqueront dans cette commune de quelque 4800 habitants pour entretenir leur flamme anarchiste, estiment les organisateurs. "Des habitants sont intéressés et d'autres se font du souci", relève Michel Nemitz. La commune a délivré toutes les autorisations, en particulier pour la location des salles.
 
Bakounine
 
Le choix de la commune de St-Imier ne doit rien au hasard. Un hôtel de la place avait accueilli, il y a 140 ans, le congrès libertaire qui donna naissance à l'Internationale anti-autoritaire. Parmi les participants à ce congrès de septembre 1872 se trouvait le révolutionnaire et philosophe russe Mikhail Bakounine.
 
La fondation de l'Internationale anti-autoritaire est intervenue à la suite de l'éclatement de la Première Internationale, mettant un terme au conflit opposant les socialistes dits marxistes conduits par Karl Marx, et les tendances libertaires qu'incarnaient alors Mikhail Bakounine et le Suisse James Guillaume. L'anarchiste russe a vécu plusieurs années dans le Jura bernois. Il est mort en 1876 et sa tombe se trouve au cimetière de Bremgarten, à Berne.
 
Cette manifestation de cinq jours sera publique. Parmi les activités figurant au programme ouvert non seulement au mouvement anarchiste mais à toute la population: des conférences, du théâtre, des concerts, des expositions, du cinéma et un salon du livre.
 
Réalités financières
 
Ces Rencontres internationales de l'anarchisme n'échappent pas aux réalités financières. La coopérative culturelle autogérée d'Espace Noir a ainsi dû trouver des fonds pour le logement, les transports ou les locations des salles. Un camping verra même provisoirement le jour à Mont-Soleil.
 
Les responsables locaux ont pu compter sur le soutien de plusieurs organisations soeurs européennes, précise Michel Nemitz. La vente de boissons et les entrées aux spectacles permettront aussi de récolter des fonds
 
Bilan de l'anarchisme
 
Cette manifestation sera surtout l'occasion de faire le bilan de l'histoire du mouvement anarchiste: ses réalisations, ses espoirs, ses défaites et ce qu'il en reste aujourd'hui. Il s'agira aussi de débattre des combats qui sont les siens et ceux qu'il partage avec d'autres comme l'antimilitarisme ou la lutte contre le racisme.
 
"La pensée anarchiste a connu un regain d'intérêt avec les crises économiques et écologiques", relève l'animateur Michel Nemitz. Le Printemps arabe a également donné un nouvel élan au mouvement libertaire dans les pays du Maghreb.

Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

live
directCoronavirus: nouveau problème technique avec le certificat CovidCoronavirus: nouveau problème technique avec le certificat Covid

sociétéTéléphones: les Suisses utilisent leur smartphone plus longtempsTéléphones: les Suisses utilisent leur smartphone plus longtemps

PARLEMENT FÉDÉRALSession des femmes à Berne: «Etre constructives et proactives». Rencontre avec Sophie Achermann, d’Alliance F.Session des femmes à Berne: «Etre constructives et proactives». Rencontre avec Sophie Achermann, d’Alliance F.

«Etre constructives et proactives»

Des organisations féminines proposent deux jours de débat pour discuter de l’égalité. Interview d’une des instigatrices...

  28.10.2021 07:23
Premium

live
MONDECoronavirus: toutes les nouvelles du mercredi 27 octobreCoronavirus: toutes les nouvelles du mercredi 27 octobre

Il s’est passé quoi?Les 5 infos à retenir dans l’actu suisse de ce mercredi 27 octobreLes 5 infos à retenir dans l’actu suisse de ce mercredi 27 octobre

Top