Suisse-UE: éviter l’escalade

chargement

L’équivalence boursière est tombée hier, mais l’ambiance n’est pas aux cris de guerre, sauf à l’UDC. La Bourse suisse s’est accommodée de la situation et a fait aussi bien que les autres, mais des doutes émergent.

 02.07.2019, 00:01
Lecture: 5min
Premium
Suisse-UE: éviter l’escalade

Ce n’était pas la panique sur les marchés boursiers, hier, pas la panique non plus dans les officines politiques. Et pourtant ce jour a marqué la fin de la reconnaissance boursière réciproque entre l’Union européenne et la Suisse. L’UE a mis en œuvre la menace qu’elle faisait planer au cas où la Suisse n’aurait toujours pas signé l’accord-cadre...

À lire aussi...

live
En directCoronavirus: la Suisse compte 1223 nouveaux cas pour 30'076 tests, 4,1% de positivité, 9 mortsCoronavirus: la Suisse compte 1223 nouveaux cas pour 30'076 tests, 4,1% de positivité, 9 morts

ModifiéeLoi Covid-19: les cantons bons élèves pourront profiter d’assouplissements des mesuresLoi Covid-19: les cantons bons élèves pourront profiter d’assouplissements des mesures

En vidéoSuisse – UE: il y a 20 ans, l’initiative «Oui à l’Europe!» recevait une claqueSuisse – UE: il y a 20 ans, l’initiative «Oui à l’Europe!» recevait une claque

Légère hausseArmée: près de 3 conscrits sur 4 jugés aptes en 2020Armée: près de 3 conscrits sur 4 jugés aptes en 2020

BanquesRaiffeisen: plus de 860 millions de bénéfice en 2020 malgré la pandémieRaiffeisen: plus de 860 millions de bénéfice en 2020 malgré la pandémie

Top