Télécommunications: après 40 ans, l'appellation "Natel" est abandonnée par Swisscom

chargement

télécommunications Le terme "Natel" ne sera désormais plus utilisé par Swisscom dans ses offres commerciales. En presque 40 ans, l'appellation, abréviation de "nationales Autotelefon", s'est imposée dans le langage suisse.

  22.02.2017, 18:36
En 1993, le réseau Natel D avait réellement démocratisé les téléphones portables en Suisse.

Swisscom tourne une page de l'histoire des télécommunications. Avec le lancement de l'abonnement mobile inOne en avril, l'opérateur va abandonner après près de 40 ans l'appellation "Natel".

Les PTT, ancêtres de Swisscom, avaient créé ce terme comme abréviation pour "nationales Autotelefon" (téléphone automobile national), mis en service en 1978. Les télécoms suisses avaient lancé en 1952 déjà le premier réseau téléphonique automobile de Suisse, mais celui-ci était limité à la région de Zurich.

En 1978, le premier réseau partiel analogique est mis en service (Natel A). Le directeur des PTT de l'époque avait alors solennellement déclaré qu'il était désormais possible d'être atteignable à tout moment et à chaque endroit en Suisse. Le potentiel de marché avait alors été fixé à 10'000 abonnés.

Capacité limitée

Dans les faits, la capacité du réseau Natel A était limitée à 3500 utilisateurs. Une conversation avait une durée maximale de trois minutes, se souvient l'historien de l'informatique et des télécommunications Robert Weiss, dans un entretien accordé à l'ats. "La discussion était ensuite automatiquement annulée, de sorte à ce que d'autres personnes puissent accéder au réseau".

Un appareil Natel A pesait quelque 20 kilos et se déclinait en deux versions. La première se logeait directement dans le coffre d'une voiture et était reliée à la batterie, tandis que la seconde était une variante portable. Les premiers "Natels" coûtaient quelque 18'000 francs, précise M. Weiss.

Malgré ces prix prohibitifs et les diverses restrictions, l'offre avait remporté un franc succès. Comme les capacités étaient limitées, les personnes intéressées devaient s'inscrire sur une liste d'attente, qui s'allongeait toujours plus. La capacité du réseau a constamment été étendue et en 1983, le Natel B succédait à son prédécesseur, puis en 1987 le Natel C.

En 1993, le réseau numérique Natel D a été mis en fonction, permettant une extension massive des capacités. Les appareils sont parallèlement devenus plus petits et moins coûteux.

Abandon après 39 ans

En raison du monopole des Telecom PTT sur le réseau mobile jusqu'à la fin des années 1990, le terme Natel est devenu dans l'ensemble de la Suisse le nom générique pour un téléphone mobile. Après l'abolition du monopole, Swisscom a juridiquement protégé l'appellation et l'a utilisée pour ses offres mobiles.

Avec le lancement en avril des nouveaux abonnements, l'utilisation de ce nom se termine après 39 ans, a confirmé mercredi devant les médias à Zurich Dirk Wierzbitzki, chef de produit et membre de la direction de Swisscom. L'abandon du terme n'a pas suscité de grandes discussions.

ATS

Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

TélécommunicationsSwisscom propose un seul abonnement à la carte regroupant téléphonie mobile, Internet et télévisionSwisscom propose un seul abonnement à la carte regroupant téléphonie mobile, Internet et télévision

SécuritéVirus: attention aux fausses factures SwisscomVirus: attention aux fausses factures Swisscom

TélécommunicationsTélécommunications: Swisscom dégage un bénéfice net de 1,604 milliard de francs en 2016Télécommunications: Swisscom dégage un bénéfice net de 1,604 milliard de francs en 2016

Bénéfice net en hausse pour Swisscom

Swisscom a annoncé mercredi avoir dégagé un bénéfice net de 1,604 milliard de francs en 2016, c'est-à-dire en...

  08.02.2017 07:19

facturationSwisscom facture désormais à ses clients des frais pour les paiements aux guichets postauxSwisscom facture désormais à ses clients des frais pour les paiements aux guichets postaux

TélécommunicationsSunrise dépasse Swisscom en proposant le meilleur réseau mobile de SuisseSunrise dépasse Swisscom en proposant le meilleur réseau mobile de Suisse

Top