10.07.2020, 10:08

Télécommunications: une plateforme veut engager le dialogue autour de la 5G

chargement
Les soutiens à la technologie 5G regroupent leurs forces au sein de la plateforme CHANCE5G.

Technologie La plateforme CHANCE5G veut engager le dialogue autour de la 5G. Lancée vendredi matin, elle est soutenue par 19 associations. Elle sera financée par l'association suisse des télécommunications.

Les soutiens à la technologie 5G regroupent leurs forces au sein de la plateforme CHANCE5G. Lancé vendredi matin, le site souhaite engager un "dialogue technique et scientifique" avec la population, basé sur les faits en particulier en ce qui concerne les préoccupations sur la santé.

Quarante-cinq personnalités issues de la société, de la science, de l’économie et de la politique, ainsi que 19 associations soutiennent CHANCE5G. La plateforme a été initiée et sera financée par l’Association suisse des télécommunications (asut) et ses membres, en particulier Sunrise et Swisscom, Cellnex ainsi qu'Ericsson et Huawei. Tous doivent affronter les réticences d'une partie de la population face à cette nouvelle norme de téléphonie mobile ultra-rapide, notamment en Suisse romande.

Selon la plateforme, le développement de la 5G est freiné, politiquement et au niveau sociétal, en raison de conclusions erronées et d’une méconnaissance de cette technologie. Elle compte remédier à cette situation par le dialogue et montrer, grâce à des exemples d’applications, les avantages de la 5G.

La 5G a connu un départ fulgurant en Suisse. Les grands opérateurs helvétiques Swisscom, Sunrise et Salt avaient déboursé en février 2019 379 millions de francs pour acquérir les licences d'exploitation.

Experts pas d'accord

Mais parallèlement, la résistance à cette nouvelle technologie a grandi. Outre Vaud et Genève, le canton du Jura a aussi décrété un moratoire sur la construction d'antennes, invoquant des risques pour la santé. Fribourg et Neuchâtel ont décidé de soumettre l'implantation d'antennes 5G à l'octroi d'un permis de construire. Enfin, une initiative populaire intitulée "Responsabilité en matière de téléphonie mobile", visant la 5G, a été lancée l'automne dernier.

Quant aux experts ils n'ont pas été en mesure de s'accorder sur la question centrale s'il fallait ajuster les valeurs-limites des ondes émises par les antennes de téléphonie.

Les opérateurs eux ne restent pas inactifs et continuent à installer de nouvelles antennes ou transformer des antennes 4G là où c'est possible. Sunrise affirme disposer du plus gros réseau suisse, avec plus de 300 communes et de 80% de la population couverts. Quant à Swisscom, il a annoncé en décembre 2019 en couvrir 90%.

ATS

Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

FatalisteTélécommunication: "il y aura toujours des pannes", selon le patron de SwisscomTélécommunication: "il y aura toujours des pannes", selon le patron de Swisscom

LitigeTélécommunications: Sunrise exige de Swisscom un dédommagement de 350 millionsTélécommunications: Sunrise exige de Swisscom un dédommagement de 350 millions

RéseauTechnologie: les géants des télécommunications demandent une 5G «ouverte»Technologie: les géants des télécommunications demandent une 5G «ouverte»

Trop cherTélécommunications: appel à mettre fin aux tarifs de roaming "exagérés"Télécommunications: appel à mettre fin aux tarifs de roaming "exagérés"

justiceTélécommunications: le Suédois Ericsson condamné à un versement d'un milliard pour corruptionTélécommunications: le Suédois Ericsson condamné à un versement d'un milliard pour corruption

Top