Thurgovie: longues peines de prison pour deux pères abuseurs

chargement

justice Accusés d'avoir abusé sexuellement de leur propre fils respectif, deux pères de famille ont été condamnés mercredi par la justice thurgovienne à des peines de 13 et 9 ans et demi de prison.

  27.11.2013, 18:39
Dans son jugement prononcé mercredi à Sirnach, le Tribunal de district de Münchwilen a été plus loin que ce que réclamait le procureur.

La justice thurgovienne a condamné deux pédocriminels à 13 ans et 9 ans et demi de prison. En 2007 et 2008, chacun d'eux a abusé sexuellement de son propre fils de 6, respectivement 7 ans, et diffusé des images de ses actes sur internet. Le principal accusé avait même "vendu" le sien à d'autres pédophiles.

Dans son jugement prononcé mercredi à Sirnach (TG), le Tribunal de district de Münchwilen a été plus loin que ce que réclamait le procureur. Ce dernier avait exigé des peines fermes de 10 ans et demi et 7 ans et demi, commuée, pour la seconde, en thérapie stationnaire en milieu fermé. La défense avait, elle, demandé des peines limitées à 8 ans et 7 ans de prison.

Porteur du VIH

Condamné à 13 ans de prison, notamment pour contraintes sexuelles d'enfant, le principal accusé devra se soumettre à une thérapie ambulatoire. Agé de 35 ans, cet Allemand domicilié en Thurgovie, porteur du VIH, a abusé de son fils âgé à l'époque de 6 ans, notamment par pénétration anale sans utiliser de préservatif.

Dans ce but, il lui aurait administré à plusieurs reprises du GBL, substance aussi appelée "drogue du violeur". Ce fait reproché est le seul que l'accusé a nié face à la Cour.

Ancien prostitué et ex-acteur porno, il admet en revanche avoir diffusé sur internet des images de ses actes. Sur des "chats", l'homme a rencontré des pédophiles de toute l'Europe. Il a mis à disposition son fils à certains d'entre eux pour des actes sexuels contre une rémunération de 300 euros.

Pas d'internement

La culpabilité de cet homme est "exorbitante" dans ce cas d'abus d'enfants "sans précédent", a déclaré le président du Tribunal à l'énoncé du verdict. La Cour a évalué la possibilité de l'interner mais y a renoncé en se basant sur une expertise qui, il y a quatre ans, n'y voyait pas l'unique mesure possible. L'avocat du principal accusé a précisé aux médias que son client ne ferait pas appel.

Son complice glaronais âgé de 42 ans, avec lequel il était entré en contact en 2007, écope de 9 ans et demi de prison, assortie d'une thérapie ambulatoire. Il a lui aussi abusé sexuellement de son fils, âgé à l'époque de 7 ans et diffusé des images de ses abus sur internet. La Cour a renoncé à une thérapie stationnaire pour les mêmes raisons que pour le complice.

Opération internationale

Placés en détention préventive depuis 5 ans, les deux accusés ont déclaré regretter leurs "actes atroces". C'est une opération internationale de police contre la pédophilie et la pornographie enfantine sur internet qui a permis d'arrêter les accusés en 2008.

Les deux hommes devront verser à leurs fils respectifs des indemnités et réparations pour tort moral de plusieurs dizaines de milliers de francs. Agés aujourd'hui de 12 et 13 ans, les deux adolescents suivent une thérapie.

Troisième accusé

Un troisième accusé, le compagnon du principal prévenu, a lui aussi été condamné. Dispensé du procès, il avait eu des rapports sexuels avec son ami sous les yeux du fils de ce dernier. Il écope de 18 mois avec sursis. Seuls les journalistes ont été autorisés à assister au procès.


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

live
En directCoronavirus: pas de garantie pour une saison de ski sans pass sanitaireCoronavirus: pas de garantie pour une saison de ski sans pass sanitaire

Accident de montagneDeux jeunes alpinistes trouvent la mort au CervinDeux jeunes alpinistes trouvent la mort au Cervin

Deux morts au Cervin

Mardi 19 octobre, deux jeunes alpinistes ont fait une chute mortelle en escaladant la face nord du Cervin.

  20.10.2021 19:39

IL S’EST PASSÉ QUOI?Les 5 infos à retenir dans l’actu suisse de ce mercredi 20 octobreLes 5 infos à retenir dans l’actu suisse de ce mercredi 20 octobre

Crise sanitaireCoronavirus: le Conseil fédéral souhaite faciliter l’accès au pass Covid pour les personnes guériesCoronavirus: le Conseil fédéral souhaite faciliter l’accès au pass Covid pour les personnes guéries

AutoriséLa Suisse financera directement les chercheurs d’Horizon EuropeLa Suisse financera directement les chercheurs d’Horizon Europe

Top