Un original a creusé un tunnel de 220 mètres derrière sa maison

chargement

insolite Un citoyen de Rapperswil a creusé, durant 40 ans, un tunnel de 220 mètres derrière sa maison.

  29.07.2012, 10:52
A l'origine, Peter Junker cherchait de l'eau pour arroser son jardin.

Durant 40 ans, un citoyen de Rapperswil (SG) a creusé, seul, un tunnel de 220 mètres derrière sa maison. Après 100 mètres, le tube de 1,70 mètre de haut et 0,70 mètre de large s'ouvre sur une grande salle où il peut recevoir une quinzaine de personnes, souvent des amis et parfois des curieux, relate la "Berner Zeitung" de samedi.

A l'origine, Peter Junker cherchait de l'eau pour arroser son jardin mais au cours des mois, cette entreprise pragmatique commencée en 1964 est devenue une passion dévorante. Il se voit alors comme le premier homme à fouler le sol de la Lune: "chaque pas était un pays nouveau, personne n'avait pénétré sur ce territoire avant moi", a-t-il déclaré au quotidien bernois.

Une petite porte derrière sa maison conduit dans la caverne: la température y est agréablement fraîche, note le journal. L'homme allume la lumière et on peut suivre le boyau creusé sous sa propriété, mais également sous celle du voisin. "Cela ne pose pas de problème aussi longtemps que je ne lui fauche pas les patates depuis en bas", observe-t-il avec le sourire.

Il lui a fallu cinq ans pour atteindre son objectif. C'est en effet en 1969 qu'il a découvert de l'eau. Un panneau marque d'ailleurs l'événement: "1964-1969, de l'obstination conduit au but". Durant ces années, il a utilisé une pelle, une pioche, un marteau piqueur, ainsi que des explosifs lorsque ces moyens rudimentaires ne suffisaient pas pour percer la roche. Sa passion était telle qu'il a continué durant quatre décennies.

Dans les années 60, on pouvait encore acheter des explosifs dans les commerces de fer mais leur usage n'était pas sans danger. L'homme se souvient d'une fois où il avait mis quatre charges et les avaient allumées l'une après l'autre. Il n'a cependant pas pu quitter la caverne avant l'explosion et il avait été blessé à un talon.

Dans la grande salle, des cintres pendent à un fil dans la garde-robe. Des photos, des vieux outils et des coupures de journaux témoignent de son aventure. Cela lui a valu quelques moments de célébrité. Par le passé, il a même loué cette "caverne de voleurs" pour des fêtes et en hiver, il vient régulièrement y manger la fondue avec des amis.

Sa Fiat Topolino transformée de 1948 se trouve toujours dans le garage et elle démarre au quart de tour. "Elle ronronne comme une machine à coudre", affirme Peter Junker. Et c'est elle qui lui a permis de transporter les déblais durant 40 ans et de les déposer dans les carrières et les chantiers de la région.

Aujourd'hui octogénaire, Peter Junker reconnaît que sa femme a dû renoncer à beaucoup de choses à cause de sa passion: elle a élevé seule les trois enfants du couple et durant 20 ans, ils n'ont pas pris de vacances. Toutefois, "en 1967, il m'a offert une télévision afin de me détourner de mes frustrations", a-t-elle observé. Et lorsqu'il était l'heure du repas, elle coupait le courant pour "faire sortir la souris de son trou".


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

live
En directCoronavirus: un convoi de RAlpin refoulé par l'Italie, faute de "green pass"Coronavirus: un convoi de RAlpin refoulé par l'Italie, faute de "green pass"

IL S’EST PASSÉ QUOI?Les 5 infos à retenir dans l’actu suisse de ce lundi 18 octobreLes 5 infos à retenir dans l’actu suisse de ce lundi 18 octobre

étudeEnviron 3% des Suisses se sentent totalement exclus de la société. Et les autres? Notre infographieEnviron 3% des Suisses se sentent totalement exclus de la société. Et les autres? Notre infographie

Drame familialUn homme et sa fille trouvés morts à Rapperswil-Jona (SG)Un homme et sa fille trouvés morts à Rapperswil-Jona (SG)

DrameBerne: 2 enfants perdent la vie dans une maison en feuBerne: 2 enfants perdent la vie dans une maison en feu

Top