18.12.2019, 00:01
Lecture: 7min

«Une chance unique au monde»

Premium
chargement
«Une chance unique  au monde»

Joël Mesot, président de l’Ecole polytechnique fédérale de Zurich, veut développer les coopérations, notamment avec l’EPFL.

Joël Mesot préside l’Ecole polytechnique fédérale de Zurich depuis une année. Une année tumultueuse: après avoir, en mars, décidé de révoquer une professeure, une première dans l’histoire de la Haute Ecole, le Genevois d’origine fribourgeoise a présenté des réformes pour, notamment, instaurer une «culture de l’erreur» et pour former les professeurs à l’accompagnement des doctorants. Un autre cas...

À lire aussi...

live
pandémieCoronavirus: toutes les nouvelles du jeudi 21 janvierCoronavirus: toutes les nouvelles du jeudi 21 janvier

CouacCoronavirus: l’école de recrues à la maison victime du télétravail obligatoireCoronavirus: l’école de recrues à la maison victime du télétravail obligatoire

JusticeEnquête suisse sur des détournements de fonds au Liban: le gouverneur de la Banque centrale entenduEnquête suisse sur des détournements de fonds au Liban: le gouverneur de la Banque centrale entendu

JusticeAffaire FIFA: le MPC classe une procédure contre Sepp BlatterAffaire FIFA: le MPC classe une procédure contre Sepp Blatter

mode d’emploiCoronavirus: comment s’y retrouver dans la forêt des masques?Coronavirus: comment s’y retrouver dans la forêt des masques?

Top