Morges va redonner une nouvelle vie aux cabines téléphoniques

Premium
1/2  

En complément des boîtes d’échanges déjà à disposition de la population, quatre cabines téléphoniques transformées viendront s’ajouter à l’offre de partage entre particuliers à Morges. Fin mars, la Maison des Associations avait lancé une campagne de sponsoring pour financer le projet, estimé au total à 3000 francs. Début avril, la quasi-totalité de la somme était levée.

«Nous ne savons pas encore où précisément, mais une cabine test verra le jour à la fin du mois», précise Adrien Busch, membre du comité. Il s’agit concrètement de réhabiliter ces espaces laissés à l’abandon et proposer à quiconque de déposer divers objets comme des CD, DVD, livres, par exemple. Mais pas seulement.

Préserver le patrimoine

«Dans une logique de préservation d’un patrimoine que beaucoup de gens ont connu, redonner vie à ces cabines a tout son sens. Je fais encore partie d’une génération qui les a utilisées. Avec une carte prépayée dans le porte-monnaie pour appeler à la maison quand on avait raté le bus ou le train», ajoute Adrien Busch. Cette nouvelle formule permettrait aussi d’assurer aux objets d’être mieux protégés en cas d’intempéries.

Afin de concrétiser l’idée, née d’une réflexion entre la Maison des Associations de Morges et Morges en fête, une convention a été signée entre Swisscom et la Ville. Cette dernière deviendra propriétaire de cabines vierges, à la Gottaz, au chemin de Vertou, à l’avenue de Lonay et dans le quartier de la Grosse-Pierre. La commune prendra à sa charge les frais de consommation électrique, «de l’ordre de 40 francs par mois», précise Adrien Busch.

De possibles événements

Une deuxième convention, de gestion, a aussi été signée entre la Ville et l’association. «Nous exploiterons ces cabines à des fins non commerciales. Il s’agit de favoriser le développement durable et de fournir un service propre à renforcer le partage et la cohésion sociale.»

Musique d’avenir pour l’heure, les responsables n’excluent pas d’y organiser des événements culturels éphémères, comme de petites expositions. Ils invitent aussi les intéressés à participer à la gestion des cabines afin de garder un œil attentif au bon fonctionnement.

En savoir plus : www.lamaisondesassociations.ch/cabines

Top