Chauffez renouvelable

Votre publicité ici avec IMPACT_medias

Passer d’un combustible fossile à une énergie renouvelable présente de nombreux avantages. Pour encourager les propriétaires à remplacer leur système de chauffage et choisir la meilleure solution, SuisseEnergie a mis en place le programme « chauffez renouvelable ».

Se chauffer renouvelable, c'est simple!

Le chauffage et l’eau chaude sanitaire des bâtiments sont responsablesde près d’un tiers des émissions de CO2 en Suisse. Afin d’atteindre les objectifs énergétiques et climatiques, environ 900 000 systèmes fossiles – au gaz ou au mazout – et près de 100 000 chauffages électriques peu efficaces devront être remplacés dans les bâtiments d’habitation d’ici à 2050. Mais passer au renouvelable, ce n’est pas seulement contribuer à la diminution des émissions de CO2 et à la protection de l’environnement.

C’est aussi réduire à long terme les frais de chauffage de son habitation et accroître la valeur de son bien immobilier. Et c’est pour faciliter les démarches des propriétaires de maisons individuelles, d’immeubles locatifs et des propriétaires par étage que SuisseEnergie a mis en place le programme d’accompagnement « chauffez renouvelable ».


Des conseils incitatifs gratuits dans tous les cantons

Au coeur de ce programme, le service conseil incitatif « chauffez renouvelable » permet à toutes et tous d’obtenir des informations fiables et précises sur les variantes et les coûts d’une nouvelle installation de chauffage basée sur une énergie renouvelable. Financé à 100% par l’Office fédéral de l’énergie, ce conseil est offert gratuitement dans tous les cantons (selon conditions en encadré).

Plus de 2 000 prestataires de conseil incitatif agréés sont ainsi à même de renseigner les propriétaires sur de nombreuses questions en lien avec le remplacement d’un système de chauffage: quelles sont les solutions disponibles? Comment planifier les travaux? Comment les financer? Quelles sont les économies potentiellement réalisables ? Quelles sont les subventions ? Etc.


Un dossier spécial pour vous guider

Vous hésitez encore à vous lancer dans le remplacement de votre système de chauffage ? Vous trouverez dans ce dossier spécial des informations détaillées sur les avantages écologiques et économiques des solutions basées sur une énergie renouvelable, mais aussi des conseils pratiques et des témoignages de propriétaires qui ont sauté le pas. A vous de jouer !



« Le Plan climat met à disposition des ressources financières supplémentaires »

Laurent Favre est conseiller d’État au Département du développement territorial et de l’environnement de Neuchâtel. Il livre ici son point de vue sur les programmes de soutien et d’accompagnement des propriétaires souhaitant remplacer leur système de chauffage.

La loi neuchâteloise sur l’énergie est l’une des plus ambitieuses en Suisse. Quelles sont les dispositions pour le remplacement d’une installation de production de chaleur ?

LAURENT FAVRE La loi prévoit que lorsque c’est techniquement possible et sans surcoût, les besoins de chaleur sont à couvrir uniquement par des énergies renouvelables. Cette règle s’applique aux bâtiments d’habitation et, par exemplarité, aux bâtiments propriétés des collectivités publiques. 

Dans plus de 90% des cas, le propriétaire fait le pas vers le tout renouvelable (une pompe à chaleur pour 85% d’entre eux) car il sait qu’il contribue ainsi à l’atteinte de nos objectifs climatiques mais se garantit aussi une meilleure sécurité de son approvisionnement. De plus, dès 2030 les chauffages électriques seront interdits dans le canton et l’obligation d’assainissement d’ici à 2050 devrait progressivement réduire drastiquement les chauffages au fossile.


D’après votre expérience, quels sont les principaux défis que doivent relever les propriétaires lors du passage à un système de chauffage à énergie renouvelable ? 

Il faut d’abord évaluer la faisabilité technique de la solution. Si l’on possède un réservoir à mazout, alors on a de la place pour un silo à pellets. Pour un chauffage au gaz qui prend moins de place, la solution de remplacement pourrait être une pompe à chaleur. Mais où prendre la chaleur de l’environnement ? Dans l’air, le sol ? Est-ce que ma maison est suffisamment isolée ? Existe-t-il des subventions pour mon projet ? Ces questions sont autant de défis pour la plupart d’entre nous qui ne sommes pas des spécialistes.

 

Comment le canton soutient-il les propriétaires qui s’engagent dans cette voie ?

Le Programme Bâtiments du canton soutient l’assainissement énergétique de l’enveloppe et le remplacement de la production de chaleur fossile par du renouvelable. Le canton donne aussi des subventions si l’on veut rénover son bâtiment selon les standards ­MINERGIE© ou si l’on gagne des classes énergétiques du certificat énergétique cantonal des bâtiments (CECB©) en réalisant des rénovations globales.

Et les déductions fiscales en cas de dépenses en vue d’économiser de l’énergie représentent un coup de pouce cantonal important.


Comment évaluez-vous le programme « Chauffez renouvelable » et son conseil incitatif ? 

Ils viennent au bon moment pour répondre aux nombreuses questions des propriétaires. Après avoir soutenu ce programme avec des moyens cantonaux, nous nous réjouissons de constater qu’il est devenu gratuit dans toute la Suisse grâce au soutien de la Confédération.


Quelle procédure recommanderiez-vous aux propriétaires qui ont un chauffage à énergie fossile ou un chauffage électrique direct ?

D’abord de profiter du conseil incitatif de « Chauffez renouvelable ». Et pour aller plus loin dans l’élaboration de variantes d’assainissement, nous recommandons de faire établir un certificat énergétique cantonal des bâtiments avec rapport conseils (CECB©Plus).

Ensuite, nous appelons la population et les entreprises à suivre également les recommandations de la campagne nationale d’économies d’énergie de la Confédération car il faut absolument éviter une pénurie d’énergie cet hiver.


Le 1er Plan climat de votre canton vise la neutralité carbone en 2050. Quelles sont les mesures d’accompagnement pour encourager celles et ceux qui s’engagent dans une démarche visant à renoncer complètement aux énergies fossiles ?

Le Plan climat met à disposition des ressources financières supplémentaires permettant de renforcer la dynamique de rénovation énergétique des bâtiments. Par notre offensive photovoltaïque, nous voulons aussi pousser le solaire pour exploiter plus rapidement le potentiel, notamment des grands toits.

Il s’agit également de soutenir l’innovation solaire dans le domaine du patrimoine bâti pour une bonne intégration des panneaux sur les toits et en façade. Enfin, le canton propose une subvention pour bornes de recharge électrique partagées afin d’accélérer la transition vers l’électromobilité.



L’essentiel pour choisir son système de chauffage

Pompe à chaleur, chauffage au bois, solaire thermique ou raccordement à un réseau de chaleur à distance : comment faire le bon choix pour passer d’un chauffage fossile à un système à énergie renouvelable? Voici quelques informations, avant de rencontrer gratuitement un prestataire de conseil incitatif « chauffez renouvelable ».


POMPE À CHALEUR

Comment ça marche ?

Comme un réfrigérateur, mais à l’envers. Alors que le réfrigérateur extrait la chaleur de l’intérieur et la rejette à l’extérieur, la pompe à chaleur (PAC) puise son énergie dans l’air, le sol ou l’eau pour la redonner dans la maison. Il faut savoir qu’une PAC a besoin d’électricité pour fonctionner ; il peut donc être judicieux de coupler ce système avec des panneaux solaires photovoltaïques en toiture afin de produire tout ou partie du courant nécessaire.

Possible chez moi ? 

Plusieurs points doivent être pris en compte, notamment la structure et l’emplacement du bâtiment, les sources d’énergie naturelles disponibles ou encore l’écart maximum de température entre l’intérieur et l’extérieur. Les prestataires de conseil incitatif sont parfaitement qualifiés pour étudier cette question.



SOLAIRE THERMIQUE

Comment ça marche ?

Ces installations permettent avant tout de chauffer l’eau chaude sanitaire, mais elles peuvent aussi servir d’appoint pour le chauffage. Les panneaux solaires thermiques sont composés de capteurs de rayons solaires qui absorbent et transmettent la chaleur grâce à un liquide circulant dans des tubes. La chaleur du soleil est transmise à un chauffe-eau via un échangeur de chaleur.

Possible chez moi ? 

Dès lors que l’on dispose d’une toiture ou d’une façade adaptée, l’énergie solaire peut venir compléter un autre système de chauffage. La chaleur solaire s’associe ainsi idéalement à un chauffage au bois. A noter que l’utilisation d’une installation solaire thermique est particulièrement rentable pour la production d’eau chaude dans les immeubles collectifs. Un prestataire de conseil incitatif vous renseignera plus en détails.



CHAUFFAGE AU BOIS

Comment ça marche ?

Il existe des systèmes de chauffage alimentés avec des pellets (ou granulés), des bûches ou des plaquettes forestières. Tous produisent de la chaleur grâce à la combustion du bois. Les systèmes modernes à pellets ont l’avantage de fonctionner de façon automatique. Beaucoup plus encombrants, les chauffages aux plaquettes sont composés d’une chaudière et d’un accumulateur de chaleur. Quant aux chauffages à bûches, les plus efficients permettent de brûler le bois pratiquement sans résidus, grâce à un procédé de gazéification.

Possible chez moi ? 

Les chauffages aux plaquettes étant très volumineux, ils sont plus adaptés aux immeubles collectifs dont la demande énergétique atteint ou dépasse 20’000 kWh par an. Et si les pellets et les bûches conviennent parfaitement aux maisons individuelles, ils nécessitent toutefois un espace suffisant pour le stockage du bois. Le prestataire de conseil incitatif qui visitera votre habitation pourra évaluer ceci.



CHAUFFAGE À DISTANCE

Comment ça marche ?

C’est un système centralisé de production de chaleur, généralement composé d’une ou de plusieurs centrales thermiques qui produisent de l’eau chaude à partir d’une ou plusieurs des sources de chaleur suivantes : eaux d’un lac, eaux souterraines, eaux usées, bois, géothermie, énergie solaire thermique, ou encore rejets de chaleur issus d’usines d’incinération des déchets urbains ou de l’industrie. L’eau chaude produite par la ou les centrales thermiques est transportée vers les bâtiments à chauffer grâce à un système de canalisations.

Possible chez moi ? 

Afin de vous raccorder à un réseau de chauffage à distance, il faut qu’il y en ait un à proximité ! Votre commune peut vous renseigner sur l’existence ou le projet de construction d’un tel réseau dans votre zone d’habitation. A noter que le prix de l’énergie varie selon la source d’énergie qui alimente la centrale thermique et selon son lieu de situation.



Cinq raisons de sauter le pas

Les démarches à entreprendre vous rebutent ? Vous ne savez pas par quel bout commencer ? Le conseil incitatif du programme « chauffez renouvelable » de SuisseEnergie est là pour vous aider !


1.    Les démarches sont simples si je les planifie 

Si votre chauffage a plus de dix ans, il est déjà temps de penser à le remplacer. Cela vous permettra non seulement de planifier les travaux de remplacement au meilleur moment, mais aussi d’informer en temps utile les autorités pour obtenir les autorisations de travaux nécessaires, ainsi que l’ensemble des parties prenantes – copropriétaires et voisins, notamment. Il n’est jamais trop tôt non plus pour réfléchir au financement de votre nouvelle installation et contacter votre banque pour envisager les options possibles. 

2.    Je peux me faire aider gratuitement*  

Rien ne vaut l’éclairage d’un conseiller agréé pour entreprendre sereinement le remplacement d’un système de chauffage. Sur rendez-vous, ce spécialiste vient visiter votre bâtiment pour vous renseigner de façon personnalisée sur toutes les options possibles chez vous, avec leurs avantages et inconvénients, mais aussi sur leurs coûts et sur les possibilités de subventionnement. Et ce, gratuitement et sans engagement de votre part.

3.    J’ai droit à des subventions   

De nombreuses subventions existent pour vous aider à financer le remplacement de votre système de chauffage. Et pour vous y retrouvez, rien de plus simple ! La plateforme www.francsenergie.ch recense tous les programmes de promotion de la Confédération, des cantons, des communes et des fournisseurs d’énergie.

Il vous suffit d’indiquer le code postal de votre lieu d’habitation ; les informations sont classées par thème, et vous trouverez dans la rubrique « chauffage » des renseignements précis et fiables sur le montant des subventions et leurs conditions d’attribution.

4.    Je peux bénéficier de déductions fiscales  

Les éventuelles déductions fiscales doivent être incluses dans vos réflexions sur le financement du remplacement de votre chauffage. Certains coûts d’investissement peuvent en effet être déduits du revenu imposable pour l’impôt fédéral direct et dans la plupart des cantons.

Et ce, pour les deux périodes fiscales suivant les travaux, dans la mesure où ils ne peuvent pas être pris en compte entièrement dans la période fiscale en cours.

5.    Mieux pour la planète et pour mon budget 

Chauffer renouvelable vous permet de réduire les émission de CO2 générées par l’utilisation de votre chauffage à un seuil proche de zéro. En tenant compte des coûts de l’énergie, d’investissement et d’exploitation, la facture finale sera également moins élevée que pour un système basé sur les énergies fossiles.

Sans compter qu’un chauffage moderne, utilisant des énergies renouvelables, contribue à accroître la valeur de votre bien immobilier.

*Voir conditions page 1



Questions à Jean-Luc Juvet, conseiller incitatif et formateur

Qu’est-ce qui freine les propriétaires pour changer leur système de chauffage ?

Souvent, ils ne savent pas par où commencer. Nous les aidons précisément à faire les premiers pas et envisageons avec eux les prochaines étapes à suivre.

Quels sont les principaux avantages du conseil incitatif par rapport à un conseil énergétique standard ? 

Le conseil incitatif « chauffez renouvelable » est neutre et indépendant pour les propriétaires.

On part d’une feuille blanche afin de déterminer quel est réellement le meilleur chauffage pour leur maison, selon leurs besoins, sans aucun objectif commercial. Si nécessaire, nous les amenons aussi à réfléchir plus globalement à l’enveloppe du bâtiment, en leur communiquant déjà quelques recommandations concrètes.

Quelles sont les questions les plus fréquentes ?

D’abord le choix du système de chauffage : qu’est-ce qui convient le mieux pour ma maison ? Ensuite, les questions portent sur l’installation de panneaux solaires pour fournir une partie de l’énergie nécessaire.

La pompe à chaleur semble être le système le plus recommandé. La hausse des prix de l’électricité va-t-elle changer la donne ?

Les calculs financiers sont plus complexes dans le contexte actuel car les prix de tous les agents énergétiques augmentent. Mais la solution la meilleure marché demeure souvent la pompe à chaleur, si la maison est normalement isolée.



Des propriétaires témoignent


« Faites-le ! »

Daniel Albrecht (Valais) Pour sa maison en bois située au-dessus du village de Fiesch, le champion du monde 2007 de super-­combiné a misé sur la provenance régionale et la durabilité des matériaux. C’est donc logiquement qu’il a souhaité utiliser un système de chauffage respectueux de l’environnement.

L’essentiel en bref

Grâce au conseil incitatif « chauffez renouvelable », Daniel Albrecht a opté pour une combinaison de différentes installations : pompe à chaleur air/eau, panneaux photovoltaïques et accumulateur. La maison produit ainsi environ 70% de la consommation totale de chauffage et d’eau chaude de ses habitants.

Les coûts d’acquisition de la pompe à chaleur se sont élevés à quelques 43’000 francs et devraient être amortis en 15 ans environ. L’ancien skieur a été conseillé par sa banque et a reçu des subventions du canton du Valais, intégrées dans la planification du projet.

Que dire à ceux qui souhaitent se lancer dans le remplacement de leur système de chauffage ?

« Mon père possédait un système de chauffage au mazout et je me souviens qu’il se plaignait chaque année du prix du mazout. Grâce à ma pompe à chaleur, je n’ai pas ce genre de préoccupation. Et j’ai la conscience tranquille en ce qui concerne l’environnement ! »

 

 

« Tout fonctionne comme il faut, c’est parfait ! » 

Roland Zimmermann (Neuchâtel) Sa maison individuelle de 200 m², à Chézard, était chauffée au mazout depuis 20 ans. Lorsqu’il a décidé de remplacer son système de chauffage, Roland Zimmermman a souhaité se libérer des énergies fossiles pour exercer une influence positive sur l’environnement et augmenter la valeur de son bien.

L’essentiel en bref

Soulagé de pouvoir se reposer sur un prestataire de conseil incitatif « chauffez renouvelable », Roland Zimmermann s’est vu proposer la pose d’une pompe à chaleur, couplée à des panneaux solaires pour une production d’électricité neutre en CO2.  Les deux installations ont été montées en même temps, en un peu plus de 4 semaines.

Toutes les personnes impliquées ont été particulièrement satisfaites du processus mis en place et de la bonne coopération. Les travaux lui ont coûté 70’000 francs et il a obtenu un peu moins de 5’000 francs de subventions.

Que dire à ceux qui souhaitent se lancer dans le remplacement de leur système de chauffage ?

Selon Roland Zimmermman, le conseil incitatif lui a permis d’économiser du temps et de l’argent. Avec le soutien de l’expert, il a ainsi pris le temps de choisir soigneusement les partenaires du projet, et de prévenir ses voisins. Grâce à cette préparation, les travaux se sont déroulés sans encombre.

« Le conseil m’a apporté une certaine sécurité »

Markus Schärli (Lucerne) Il y a 30 ans, Markus Schärli et sa femme avait déjà installé un système solaire thermique sur leur ancienne maison. Par conviction, ils ont un mode de vie écologique et végétarien. Remplacer le chauffage au mazout de leur maison individuelle située à Lucerne était pour eux une évidence. 

L’essentiel en bref

Comment procéder au mieux ? C’est la question que Markus et Helen Schärli-Reinhard ont posé au prestataire de conseil incitatif « chauffez renouvelable » avec qui ils ont pris rendez-vous chez eux. Combiner une pompe à chaleur à sonde géothermique et une installation photovoltaïque intégrée au toit est ainsi apparu comme la meilleure solution.

Et comme le couple avait anticipé les travaux, ils ont pu prévoir suffisamment tôt le financement nécessaire. Markus Schärli espère maintenant que des solutions intéressantes verront bientôt le jour pour stocker le surplus d’électricité qu’il produit.

Que dire à ceux qui souhaitent se lancer dans le remplacement de leur système de chauffage ?

« Le fait de produire soi-même la totalité de l’énergie sur l’année procure un sentiment agréable. Nous produisons de l’électricité même lorsqu’il pleut. Durant le premier mois, nous avons économisé environ 1,5 tonne de CO2 et produit en moyenne 100 kWh de courant chaque jour. »



« Un gain net en qualité pour nos locataires »

Rudolf Pfenninger (Zürich) Construits en 1975, ces deux immeubles jumeaux situés à Meilen chauffaient 17 appartements grâce à des radiateurs électriques. Les réflexions sur leur remplacement ont débuté en 2014, et le maître d’ouvrage, représenté par Rudolf Pfenninger, a d’emblée souhaité privilégier l’écologie à la facilité d’opter pour un système fossile.

L’essentiel en bref

Les travaux ont débuté après un an de planification, pour un montant net de près de 1,6 million de francs. Quatre mois plus tard, la pompe à chaleur à sonde géothermique était en service. Un joli défi puisqu’il s’est notamment agi de démonter l’ancien système, d’installer des conduites d’eau et de nouveaux radiateurs, et d’ancrer trois sondes géothermiques.

Et ce, sans déloger les locataires. Une installation solaire hybride sur le toit (panneaux photovoltaïques et panneaux solaires thermiques) a été l’étape finale des travaux.

Que dire à ceux qui souhaitent se lancer dans le remplacement de leur système de chauffage ?

Une étude sur ce projet, mandatée par SuisseEnergie, a montré l’efficacité du dispositif installé à Meilen et la rentabilité du passage à un système de chauffage durable dans les grands immeubles locatifs, pour toutes les parties concernées.



Retrouverez ici d’autres témoignages : www.chauffezrenouvelable.ch

Votre publicité ici avec IMPACT_medias