Votre publicité ici avec IMPACT_medias
Réservé aux abonnés

Baisse du franc suisse: vers la fin des taux bas

Les craintes d’inflation et la baisse du franc permettent d’envisager enfin l’abandon des taux négatifs.

11 mars 2021, 00:01 / Màj. le 11 mars 2021 à 07:00
The facade of the Swiss National Bank SNB at Bundesplatz in Berne, Switzerland, pictured on March 12, 2018. (KEYSTONE/Gaetan Bally)

Die Fassade der Schweizerischen Nationalbank SNB am Bundesplatz in Bern, aufgenommen am 12. Maerz 2018. (KEYSTONE/Gaetan Bally)

«On sent confusément qu’une période est en train de se terminer et qu’une autre va débuter. On commence à deviner la reprise, le monde d’après la pandémie s’esquisse». Charles Wyplosz, professeur honoraire à l’Institut de Hautes Études Internationales et du Développement (IHEID) à Genève, est l’un des macro-économistes les plus respectés de Suisse. Avec d’autres spécialistes, il entrevoit la fin d’une ère inaugurée il y a une décennie, celle des taux d’intérêt bas dans le monde, et même négatifs en Suisse.

La perspective de la fin de la crise sanitaire brouille les cartes de l’économie mondiale. Elle remet en question les équilibres établis il y a une décennie lors de la crise financière. Celle-ci s’était conclue par le recours record à la planche à billets par les banques centrales, afin de combler les pertes monumentales des banques et des entreprises. Les fortunes ainsi déversées sur l’économie avaient permis de...

Votre publicité ici avec IMPACT_medias