Coronavirus – Fake news: non, retenir sa respiration n’est pas un test fiable

Les fake news se répandent presque aussi vite que le coronavirus. L’une prétend qu’un simple test de respiration permet de savoir si l’on est infecté au Covid-19. C’est totalement faux.

08 avr. 2020, 10:56
Nous décortiquons régulièrement pour vous les fakes news sur le coronavirus diffusées sur les réseaux sociaux.

Réussir à retenir votre souffle pendant plus de 10 secondes sans tousser ni sentir de gêne prouverait que vous n’avez pas de fibrose dans les poumons et donc pas d’infection au coronavirus. Proposé par de prétendus «médecins japonais» et autres «experts de Taïwan», ce test a circulé sur les réseaux sociaux. Or, il est inutile.

L’affirmation n’a aucun fondement scientifique, prévient le médecin cantonal genevois. Seul un test de laboratoire permet de confirmer l’infection par le nouveau coronavirus. Selon l’OMS, cet exercice de respiration peut même se révéler dangereux.

Et le Covid-19 n’a rien à voir avec la fibrose pulmonaire. Cette maladie est un durcissement des tissus des poumons qui se développe sur plusieurs années, explique la Ligue pulmonaire suisse. Elle n’est donc pas liée à des infections virales, au contraire des pneumonies qui peuvent se développer chez les personnes positives.