L'ASM veut promouvoir la numérisation dans les régions de montagnes

La Fondation Aide Suisse aux Montagnards (ASM) veut promouvoir la numérisation dans les régions de montagnes. Sa campagne nationale de collecte de fonds du 1er au 13 février y est consacrée.

29 janv. 2021, 00:01
/ Màj. le 29 janv. 2021 à 06:41
Weiterbildung in den Bergregionen.

Dans sa campagne nationale de collecte de fonds du 1er au 13 février présentée jeudi à la presse, la Fondation Aide Suisse aux Montagnards (ASM) appelle à soutenir les habitants des montagnes dans la réalisation de leurs projets informatiques et numériques. «La progression de la numérisation ne s’arrête pas aux portes des régions de montagnes. Nous sommes convaincus que c’est justement là que les possibilités sont immenses», affirment les responsables de la fondation. «Nous soutenons les petits entrepreneurs ou les communautés et coopératives locales quand elles atteignent leurs limites financières lors d’investissements importants dans leur infrastructure informatique ou leur formation numérique».

Grâce à l’apprentissage en ligne, les formations sont disponibles en tout lieu comme jamais auparavant.
L’ASM

La numérisation offre la possibilité d’éliminer au moins partiellement les complications géographiques qui désavantagent les régions de montagnes par rapport aux plaines: longues distances, périodes de végétation courtes, marchés limités et accès plus difficile à l’éducation et à la formation, selon l’ASM.

Tout à disposition grâce à Internet

«Grâce à l’apprentissage en ligne, les formations sont disponibles en tout lieu comme jamais auparavant. De nombreuses professions ne nécessitent en effet guère plus qu’un ordinateur et une connexion internet, quel que soit le lieu de travail ou de résidence», explique la fondation.

De nouvelles machines, comme les fraiseuses pilotées par ordinateur, permettent de fabriquer certains produits dans un petit atelier de montagne avec la même efficacité que dans une usine chinoise, ont cité en exemple ses responsables.

«Nous avons déjà permis à plus de 500 personnes en montagne de suivre une formation complémentaire dans le domaine de la numérisation, et ce pour un montant de 500 000 francs», a précisé Willy Gehriger, premier président romand du conseil de fondation de l’ASM. Celle-ci a soutenu au total 70 projets de numérisation avec près de 2,9 millions de francs au cours des cinq dernières années.

Des projets dans le canton de Neuchâtel

Parmi les projets en cours, on peut citer les exemples d’un magasin de village digital à Cerniat (FR), ouvert 24 heures sur 24, des fraiseuses numérisées au Cerneux-Péquignot (NE), pouvant graver 24 heures sur 24 divers reliefs paysagers sur des panneaux de bois, ou encore une montre médicale connectée inventée à La Chaux-de-Fonds et dédiée à l’accompagnement au quotidien des personnes atteintes de maladies chroniques et/ou avec des besoins de suivi particuliers.

34 millions de francs versés en 2020

S’agissant du bilan 2020 et ce malgré la crise du Covid-19, l’ASM a pu verser près de 34 millions de francs en faveur de 671 projets, contre quelque 35 millions pour 613 projets en 2019. Ces montants restent nettement supérieurs à la moyenne à long terme, souligne la fondation.

Les projets sont issus de huit secteurs principaux: l’agriculture, le tourisme, le commerce, l’énergie, la forêt et le bois, l’éducation, la santé ainsi que l’aide d’urgence (2,9 millions).

Le montant des legs, des successions et des dons à l’ASM en 2020 s’est élevé à 33,9 millions de francs, soit presque le même qu’en 2019 (35,6 millions). «Nous sommes heureux de constater que les dons sont restés stables, même pendant la crise du coronavirus. La solidarité de la population suisse avec les habitants des montagnes continue de m’impressionner», a relevé Willy Gehriger.