Aéronautique: Arianespace se targue de dominer le marché de lancement de satellites

La société européenne de lancement de satellite se vante de dominer le marché en 2013. Elle prévoit 12 tirs sur ses trois différents lanceurs cette année.

08 janv. 2013, 17:05
Arianespace se targue d'être le lanceur de satellite numéro un en 2013.

Arianespace s'est targuée mardi de continuer à dominer le marché du lancement de satellites en 2013, égratignant au passage ses concurrents et raillant les promesses du challenger américain SpaceX.

La société européenne prévoit pour cette année 12 tirs de ses trois différents lanceurs - la fusée européenne Ariane 5, sa petite soeur Vega, et le lanceur russe Soyouz - contre dix en 2012, a annoncé son PDG Jean-Yves Le Gall, en présentant ses objectifs annuels.

Elle pourrait même assurer un lancement supplémentaire en cas de défaillance de ses concurrents. "Quand ils signent des contrats, c'est nous qui lançons les satellites", a-t-il plaisanté.

En 2012, Arianespace a pris 60% des commandes du marché, devant ses concurrents russe Proton et le nouveau venu américain SpaceX. Son carnet de commandes de 4 milliards d'euros (4,8 milliards de francs) représente trois ans d'activité.

"On peut espérer encore augmenter notre part de marché, mais quand on est à 60% et au-delà, ça va finir par devenir difficile", a reconnu le PDG.

Les lancements de l'année dernière ont généré un chiffre d'affaires de 1,3 milliard d'euros, soit 30% de plus qu'en 2011, et M. Le Gall a déclaré viser un résultat du même ordre cette année. Le PDG a souligné qu'Ariane 5 avait derrière elle dix ans de succès ininterrompus, avec 53 lancements réussis d'affilée à fin 2012.