Réservé aux abonnés

Crise de la cinquantaine, mode d'emploi

Alain Chabat et Max Boublil jouent les gamins dans un film léger et drôle sur "l'adulescence". Une comédie poilante, immature et bien enlevée!
07 août 2015, 11:18
data_art_7016957.jpg

de Anthony Marciano, avec Alain Chabat, Max Boublil, Sandrine Kiberlain...

info@lacote.ch

Pour son premier long métrage, le jeune cinéaste français Anthony Marciano s'est adjoint les talents de l'acteur, chanteur et humoriste Max Boublil. Auteur-compositeur impertinent, Boublil balance volontiers ses vannes prépubères dans des titres tels que "Ce soir, tu vas prendre" ou "J'aime les moches". A eux deux, ils ont fait mûrir un scénario débordant de répliques hilarantes et cassantes. En résulte un film très drôle, peu profond mais assumé en tant que tel, qui tient la durée malgré l'enfilade de ...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois