Décès du comédien français Pierre Tornade

Le comédien français Pierre Tornade, dont la moustache a habité les écrans des années 1960 à 1990, est décédé à 82 ans mercredi des suites d'une chute accidentelle. Ce «second rôle» célèbre avait aussi beaucoup travaillé dans le théâtre de boulevard, jouant Feydeau ou Labiche.
05 août 2015, 15:51
pierre_tornade

«Pierre Tornade est décédé ce matin à 7h00 à l'hôpital de  Rambouillet (près de Paris) après plusieurs jours de coma», a  indiqué l'acteur Michel Melki. Selon lui, M. Tornade est tombé dans  l'escalier de son domicile des Yvelines la semaine dernière et  était, depuis, plongé dans le coma.

Pierre Tornade fut tour à tour gendarme, bidasse ou commissaire.  Parmi ses rôles les plus fameux, les spectateurs se souviendront de  «La 7e Compagnie», «Dupont Lajoie» avec Jean Carmet, «Le Gendarme à  New York» avec Louis de Funès, «Arrête ton char, bidasse», ainsi que  celui du commissaire Florimond Faroux dans la série «Nestor Burma» à  la télévision.

«Retraite des policiers»

«Une question de taille et d'autorité sans doute. Je devrais  recevoir, pour mes bons et loyaux services, la retraite des  policiers en tenue et celle des officiers de carrière!», déclarait- il en 1986 au journal «Le Figaro».

M. Tornade avait aussi prêté sa voix à de nombreux doublages dont  celui d'Obélix dans les dessins animés adaptés de la populaire bande  dessinée sur le héros gaulois à moustaches Astérix.

Débuts au théâtre

De son vrai nom «Tournade», Pierre Tornade était né en 1930 en  Corrèze et avait entamé une carrière au théâtre à l'âge de 25 ans,  rejoignant notamment la troupe des Branquignols de Robert Dhéry, qui  comptait aussi Jean Lefèvre, Michel Serrault, Jacqueline Maillant et  Micheline Dax, de grands noms de la scène française.

Il décroche son premier rôle au cinéma dans «Les Truands» de  Carlo Rim et va ensuite tourner, abondamment et sans discontinuer,  enchaînant près de 80 rôles sur grand écran jusqu'à la fin des  années 1980, avant de s'orienter vers la télévision. La date de ses  obsèques n'a pas encore été arrêtée.