Votre publicité ici avec IMPACT_medias
Réservé aux abonnés

La secrétaire de Goebbels n’en savait rien

11 mai 2017, 00:29
agerman Ein Deutsches Leben

Ancienne sténographe au Ministère de la propagande nazi, Brunhilde Pomsel a fêté ses 106 ans le 11 janvier 2017. Devant la caméra de quatre cinéastes allemands membres du collectif Blackbox Film, elle raconte son enfance durant la Première Guerre mondiale, puis sa jeunesse tandis que s’installe le national-socialisme. Inscrite au parti nazi pour travailler à la radio, elle est engagée comme secrétaire de Joseph Goebbels. L’époque est encore à la fête et à l’insouciance…

Face caméra, le discours de Pomsel démontre à quel point elle fut, comme des millions d’autres, entraînée dans un système insidieux où tout était tenu secret. Ponctué de citations crasses signées Goebbels, son témoignage entre en résonances vertigineuses avec moult extraits aussi impressionnants que révoltants, tirés de «films pédagogiques» nazis, de contre-propagande américaine, ou issus de soi-disant études raciales menées dans le ghetto de Varsovie.

Anéantie par le génocide, dont elle a découvert l’ampleur plusieurs années...

Votre publicité ici avec IMPACT_medias